Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Samedi 25 Octobre 2014
22:39
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)
Gilles Carvoyeur

HYERES : Tout vient à point à qui sait attendre. Même le vent !

Vos articles dans votre Podcast Journal

23/04/2009
Lu par 745 visiteurs web

Si la brise a fait la grasse matinée ce mercredi 22 avril à Hyères (en cause, un conflit d’intérêt entre des vents thermiques et synoptiques trop faibles), elle a récompensé la flotte de la SOF en s’établissant entre 8 et 12 nœuds à partir de 15h30 avec un soleil estival en prime. Du coup, « un miracle » commentait ce soir le coordinateur des Comités de course, Ion Echave, l’intégralité du programme prévu a été respectée ! Et avec des conditions où la rade de Hyères devient un petit paradis pour la pratique de la voile. Et comme les concurrents de la SOF ont du talent, le spectacle a été à la hauteur du site… Bien qu’encore irrégulier, ce vent medium a affermi la plupart des hiérarchies esquissées au cours de la première moitié de l’épreuve.
En 49er, les frères Sibello maintiennent la cadence en empochant une cinquième manche mais aujourd’hui leurs dauphins, Frederico et Arturo Alonso, des frangins aussi mais espagnols cette fois, ont fait mieux encore avec deux victoires de manches. La progression du jour est pourtant à mettre au crédit de Morgan Lagravière et Yann Rocherieux qui gagnent 5 places et pointent à la 4ème position. Même si leur ordre a bougé – on sait que le 49er a pour caractéristique de rapidement « brasser » les classements – les quatre français se maintiennent à 24 heures de la Medal Race dans le top ten.


Des italiens bagarreurs !

HYERES : Tout vient à point à qui sait attendre. Même le vent !
Toujours en double, mais sur 470 cette fois, les italiens Gabrio Zandona/Edoardo Mancinelli et les suisses Matias Buhler/Felix Steiger qui se bagarrent en tête depuis le début se sont vus voler la vedette par les japonais Harada Ryunosuke/Yoshida Yugo qui passent de cinq à un et remportent la deuxième manche du jour. Ces trois là se tiennent en 3 points. La première manche revient elle à Pierre Leboucher et Vincent Garos qui, 9ème ce soir, ont de bonnes chances de se qualifier en medal race tout comme évidemment Nicolas Charbonnier et Baptiste Meyer Dieu, 5ème au général.
Chez les femmes, les danoises Henriette Koch et Lene Sommer poursuivent leur tranquille domination. Le parcours d’Ingrid Petitjean et Nadège Douroux est moins aisé – une belle 3ème place dans la dernière manche quand même – mais les Marseillaises, 9ème, conservent toutes leurs chances de se qualifier en Medal race. Il ne faudra toutefois pas faiblir, 6 points seulement séparant les 6ème des 12èmes.
En Laser, malgré une journée moins faste que les précédentes, la tchèque Veronika Fenclova tient toujours la corde devant la championne olympique de Laser Radial, l’américaine Anna Tunnicliffe.
Chez les hommes, même le « roi » Paul Goodison peut manquer une manche. La preuve : la première du jour terminée à la 31ème place. Il reste cependant largement en tête dans une série où le seul Français qualifié en groupe Gold, Malo Leseigneur, 31ème, a du mal à garder sa cadence des premières journées. Mais en être là ce soir est déjà une performance pour ce jeune calédonien qui découvre le haut niveau.
Le croate Ivan Kljakovic poursuit son impressionnante série (pas une manche en dessous de la 5ème place !), seul le slovène Gasper Vincec essaye de tenir le rythme. Jonathan Lobert et Thomas Le Breton joueront demain une place en Medal race.
Même espoir pour la jeune Eugénie Ricard en planche, 11ème à 1 point seulement de la 10ème. Peina Chen, qui a pris la tête devant l’israélienne Maayan Davidovich, perpétue la qualité de l’école chinoise de planche dont on sait qu’elle a ramené une médaille d’argent puis d’or au cours des deux derniers JO.
Décidément, les planchistes Israéliens marchent fort puisque celui que Julien Bontemps hier regrettait de ne pas avoir pu devancer, Shahar Zubari, a cette fois explosé les compteurs en remportant quatre manches de suite. « Il va vite et est très pertinent dans ce type de temps » analyse le coach-manager des planches, Pascal Chaullet. Du coup, Julien passe deux à 8 points du nouveau leader. Progression par contre d’un autre Français, Samuel Launay, qui, 4ème, grappille des places tous les jours.
Enfin, pour finir saluons la domination des français en Star et 2.4. Deux fois premiers, une fois 2ème aujourd’hui, Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot montent en puissance régulièrement et possèdent ce soir 7 points d’avance sur les Grecs. Même progression pour Damien Seguin qui a cependant ce soir un nouveau dauphin en la personne de celui qui l’a privé d’une 2ème médaille d’or aux jeux paralympiques de Pékin, le canadien Paul Tingley. La bagarre est encore très serrée dans cette série qui vivra un moment historique vendredi : la première Medal Race de l’histoire des 2.4.
A Hyères (Var), Gilles Carvoyeur




Par Gilles Carvoyeur — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 745 fois — Contenu mis à jour le 24/04/2009



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Bicicleta - 06/10/2014

1 2 3 4 5 » ... 13











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents