Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Hypocrisie ou savoir faire ?


Avec la cherté de la vie qui s’impose au Liban, certains restaurants ont choisi une méthode basée sur des détours pour essayer de conserver leur clientèle négligeant complètement l’importance d’un effet secondaire majeure d’une telle technique.


Un intrus importun. Photo (c) Ibrahim Chalhoub.
Un intrus importun. Photo (c) Ibrahim Chalhoub.
Je suis revenu au restaurant que je visite régulièrement pour un déjeuner calme une fois par mois. Le seul changement de ma part était la place où je me suis assis. J’ai demandé de quoi manger avec une boisson gazeuse pour me rafraîchir. Quelques minutes plus tard, j’ai entendu un bruit d’ouverture d’une boisson gazeuse auquel je ne m’attendais pas. En général, dans les restaurants de cuisine européenne au Liban, les boissons gazeuses sont offertes dans un verre après être rempli au bar ou bien amenées à la table avec une canette en aluminium fermée qui sera ouverte à l’arrivée ou laissée au client pour décider lui-même du moment de son ouverture. Quand le verre rempli de glaçons avec une tranche de citron et une paille furent placés sur ma table mes yeux ont confirmé le message neuronal déjà envoyé par mes oreilles. Une bouteille verte en verre du type qu’on achète dans les petits magasins à 250 Livres Libanaises (0.12 Euros) et consignée, a remplacé les 300 ml auquel les clients d’un tel restaurant sont habitués. Le bidon coûte, quand à lui, entre 750 LL (Livres Libanaises) et 1000 LL (0.37 Euros – 0.5 Euros) dans les magasins. Les deux contenants de la boisson gazeuse sont recyclables mais la bouteille en verre est moins attirante et liée à tort, chez les uns, à l’impropre.
Le prix du verre d’une boisson gazeuse dans un restaurant est variable et a été fixé à 3500 LL (1.73 Euros) dans le restaurant de mon choix.
En raison de la cherté de la vie, les prix des matières premières ont subit une élévation énorme qui nécessite une augmentation des prix des marchandises. Paradoxalement, les prix des plats n’ont pas changé là où j’étais, mais c’était grâce à la technique de la bouteille en verre. D’autres restaurants ont décidé de choisir une méthode plus sincère en effectuant une augmentation des prix de leurs produits.

Irai-je déjeuner là-bas le mois prochain, considérant que l’acte partait d’une volonté de transparence du restaurant à montrer l’origine de ce qu’on nous offre alors qu’un verre rempli dans la cuisine aurait pu gardé le secret ? Ou bien considérai-je que c’était une hypocrisie ? Et vous, quel serait votre décision ?

podcasthypovssavfaire.mp3 PodcastHypovsSavfaire.mp3  (229.4 Ko)



Ibrahim Chalhoub
Correspondant - Photographe En savoir plus sur cet auteur
26/05/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :