Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
21/01/2015

Implications de la chute du prix du pétrole pour l’Asie


La Commission économique des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (UNESCAP/CESAP), a publié le 13 Janvier à Bangkok son rapport de fin d’année 2014. L’analyse faite des implications de la baisse du prix du pétrole révèle une réelle dichotomie selon le type de pays considéré. Vue d’ensemble des conclusions de ce rapport.


Entre amertume et douceur

Shamshad Akhtar, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Secrétaire exécutif de la CESAP (à gauche) et Aynul Hasan, Directeur par intérim de la Division de politiques macroéconomiques et de développement (MPDD). Photo (c) DR
Shamshad Akhtar, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Secrétaire exécutif de la CESAP (à gauche) et Aynul Hasan, Directeur par intérim de la Division de politiques macroéconomiques et de développement (MPDD). Photo (c) DR

implications_chute_du_prix_du_petrole_asie.mp3 Implications chute du prix du pétrole Asie.mp3  (194.08 Ko)


Alors que le cours actuel du baril de pétrole est en-dessous de 50 USD, une analyse du potentiel impact d’un maintien du cours du pétrole en-dessous de 70 USD est réalisée et conclue que cette situation aurait des effets positifs sur la croissance économique, de l’ordre de 30-50 points de base dans des pays tels que la Corée, les Philippines, Singapore et la Thaïlande. En outre, la chute du prix du pétrole pourrait contribuer à une baisse des pressions inflationnistes en Chine, aux Philippines et en Thaïlande, de l’ordre de 50-60 points de base. Le scénario présenté par les Nations Unies suggère aussi que la croissance économique de la Fédération de Russie devrait être particulièrement affectée ainsi que plusieurs pays producteurs de produits hydrocarbures tels que l’Azerbaïdjan, l’Iran, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan.


Régionalisation de l’impact

La CESAP prévoit que la situation fragile de la Fédération de Russie devrait affecter les pays de la région Asie centrale à travers le canal de l’envoi des fonds des migrants. Il est estimé qu’au moins 1,7 milliards de USD ne seront pas envoyés au Tadjikistan, Kirghizstan, en Arménie, Azerbaïdjan et au Kazakhstan. Cette situation est d’autant plus alarmante qu’au Tadjikistan et Kirghizstan, au moins de 37% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté et que les travailleurs migrants en Russie occupent très souvent des emplois peu décents.

Pour l’ensemble de la région, le taux de croissance est projeté à 5,8% en 2015, en légère progression de 20 points de base par rapport à 2014 et il est anticipé que le taux d’inflation de la région restera à un niveau modeste de 3,7% en 2015. Plusieurs économies devraient bénéficier de l’amélioration du climat des affaires au niveau national tandis que les économies dépendant fortement des exportations devraient être affectées par la modeste croissance économique observée au niveau mondial. En outre, la Fédération de Russie devrait être sous pression importante à cause des sanctions économiques imposées par les États-Unis d’Amérique et l’Union Européenne alors que l’Iran devrait bénéficier d’un allègement des sanctions.

Selon la CESAP, en plus de réformes mentionnées ci-dessus, la chute des prix du pétrole serait une opportunité pour les pays importateurs de réduire les subventions aux prix des carburants et d’engager des réformes dans ce domaine tarifaire. A ce sujet, Shamshad Akhtar, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies et Secrétaire exécutif de la CESAP, a souligné pendant la cérémonie de lancement du rapport que "La réduction des subventions pourrait aider à augmenter les ressources financières publiques pour les investissements productifs dans la région et pourrait contribuer au financement du développement durable". Les prochains rapports nous informeront du suivi et de la mise en œuvre des conclusions de celui-ci. Les prochains rendez-vous sont pris pour avril et décembre l’année en cours.

Lancement du programme (vidéo archive)



Par (dernière modification le 19/01/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le Bon Coin a 10 ans - 02/10/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :