Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
22/08/2011

Internet illimité, l'exemplarité des fournisseurs français malmenée


Un rapport émanant de la Fédération française des Télécoms et divulgué par OWNI, évoque la problématique d'une consommation d'Internet en France de plus en plus importante au point de menacer la qualité du service fourni à chaque internaute. Une proposition de mieux contrôler la gestion du trafic par une limitation du débit suscite la polémique.


Photo (c) Ivanx
Photo (c) Ivanx

internet_sans_limite.mp3 internet_sans_limite.mp3  (548.7 Ko)


Tiens, Internet est plutôt lent aujourd'hui... Peut-être un constat que chacun d'entre nous a pu faire à un moment ou à un autre. Et il faut dire que l'affaire est plus sérieuse qu'on ne le croit, car Internet est le réseau des réseaux ; sa portée est mondiale, ses acteurs qui contribuent à son maintien en bon état de marche extrêmement nombreux et variés. La quantité de câbles parcourus par ces fameux "octets" de données de connexion est astronomique. À l'heure où tout se fait presque en temps réel, des opérations bancaires jusqu'à la chute des dictateurs arabes, la bonne circulation de ces données paraît capitale.

Depuis la démocratisation de l'Internet à haut débit (l'ADSL), les vitesses de connexion des internautes se sont accrues, mais elles sont devenues aussi très dépendantes les unes des autres. Chaque consommateur étant regroupé avec plusieurs autres sur le même central téléphonique, les plus gourmands adeptes du téléchargement de films, séries ou autres, en arrivent à pénaliser, par leur surconsommation, ceux qui utilisent peu le réseau.

Le cas français : Internet sans limite

C'est le constat que semble timidement signifier la Fédération française des Télécoms, dont font partie les sociétés Orange, Bouygues Telecom et SFR, à travers un rapport intitulé "Transparence de l'information consommateur", révélé par le média en ligne OWNI. Il remet en question la qualité de service que les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) sont en mesure de proposer à leurs clients. Jusqu'ici, la France a fait figure d'exception en proposant des offres d'accès à Internet non limitées en débit ni en volume de données. D'autres pays tels le Canada ou les États-Unis ont une longue tradition d'encadrement et de limitation de ce débit à des fins commerciales, ce qui n'a pas manqué d'interpeller les associations d'usagers en Amérique du Nord, citant le cas de la France.

Pourtant, la situation française ne paraît plus être si rose, et son exception est aujourd'hui menacée. La fédération émet des propositions visant à faire évoluer les offres d'accès vers un contrôle plus strict et restrictif des débits Internet. L'objectif pour les FAI est de mettre en place des limitations de vitesse à destination des gros consommateurs d'Internet (concrètement, ceux qui échangent des données via les réseaux Peer-to-Peer P2P, les portails de vidéos streaming ou les jeux en ligne, à un niveau jugé excessif) pour libérer de la bande passante pour les petits. Ceci à l'instar de ce qui se fait déjà en mobilité : la consultation d'Internet sur son téléphone mobile est très limitée, du fait du nombre incompressible d'utilisateurs connectés à des antennes-relais peu répandues. Les opérateurs français de téléphonie mobile pratiquent alors une politique de coupure ou de réduction du débit selon les besoins.

Rapidement diffusée, comme on peut s'en douter, à travers le réseau Internet, cette nouvelle a fait l'effet d'une bombe et engendré une immédiate levée de boucliers. L'association UFC-Que choisir dément formellement avoir été consultée sur cette table ronde des FAI réunis en fédération. Les consommateurs, eux, défendent l'idée d'un Internet libre où chacun pourrait s'informer et s'exprimer en tout temps et tout lieu, sans crainte de modération.

La fédération relativise en insistant sur le fait qu'il ne s'agit que de propositions, et pas de décisions ni d'offres réelles sur le marché. Tous les acteurs de ce dernier ne sont d'ailleurs pas impliqués dans cette réflexion. On pense notamment à Free, l'opérateur qui a popularisé l'Internet haut débit sans limite en France avec une politique tarifaire dynamique. Mais le débat est lancé pour ce qui s'annonce être un enjeu commercial majeur.


Par (dernière modification le 22/08/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Quantum Lab - 03/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Journée des droits humains : les motards de noël embrasent les rues françaises

Ce samedi 10 Décembre, journée des droits humains, se déroulait la huitième parade de Noël des motards. Le principe est simple, chaque...

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...



Le Podcast Journal sur :