Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Mercredi 23 Juillet 2014
3:38
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Interview - Andrea Posada de Manosalva: 'Le design est un langage universel'

Article bilingue

15/08/2012
Lu par 1738 visiteurs web

Jeune "designer industriel", Andrea Posada de Manosalva est une femme passionnée, pleine de ressource et qui aime partager. Entre deux sacs à main, elle a accepté de nous en dire plus sur son travail, sur sa vision et sur sa passion pour la maroquinerie...


Interview (version française)

Andrea Posada de Manosalva (c) Pilar Mejia
Andrea Posada de Manosalva (c) Pilar Mejia

podcast_andy.mp3 Podcast Andy.mp3  (289.81 Ko)

Islem Salmi: Pouvez-vous vous présenter?
Andrea Posada de Manosalva: Salut, merci pour cette occasion, mon nom est Andy Manosalva Inn, je suis une jeune "designer industriel", une femme passionnée par l'humanité et ses modes de communication, de génération et d’évolution. Nous ne sommes sans doute pas heureux de ce qu’il se passe en ce moment mais nous devons faire en sorte de rendre le monde meilleur.
Nous sommes tous des artistes, mon instrument d'expression est la conception. Chaque élément représente une langue qui se connecte avec l'âme du créateur, il est public. Mes créations sont le reflet de ma vision, une image peut exprimer plus que des mots et j'aime le partager avec le monde.


IS: D’où vous est venue la passion de la maroquinerie?

APdM: J’ai toujours eu de l'intérêt pour les arts du langage, l’esthétique de la "science de la beauté", étudier l'essence et la perception de la beauté, et également l'éveil des sensations et des émotions à travers les différentes formes d'art.
Il n'y a pas de date, mais une évolution. J’ai toujours aimé la peinture, la création... figées dans le temps des émotions et des expériences. J’ai donc juste eu à trouver mon chemin pour créer une expression honnête; l'art manufacturé.
Grandir dans un pays à méga-diversité, la Colombie, a été une source d'inspiration, une connexion avec la nature et de ses ressources riches, tels que les cuirs extraordinaires, les métaux et les pierres précieuses. Les couleurs, les textures et les saveurs de "Las Americas" s’expriment clairement dans cette collection.
Le cuir est un matériau noble. L’un des premiers matériaux utilisés dans les sociétés primitives fournis en raison de son utilisation pratique, des qualités remarquables et des significations de la culture. Brun & Co. aime explorer les propriétés et les fonctionnalités des IST avec la mission de produire des pièces intemporelles, en respectant l'ancien "savoir-faire."
Par ailleurs le design est un langage universel, un objet devient vivant quand il est usé, et le sac d'une femme est un miroir de son esprit. Donc, je suis heureuse d'avoir fondé des concepts sources de synergie dans une seule pièce.


IS: Depuis combien de temps êtes-vous créatrice de sacs à main?
APdM: J'ai toujours conçu "mes propres esprits", comme je les appelle, mais comme une approche professionnelle, je dois dire que durant ma thèse de design industriel, "Step by Step" dédié à la physiothérapie des enfants avec une altération dans le mois de mars, après près de trois années de travail que je me suis Spécialisée dans le Développement d’une chaussure pour cette pathologie, dans le cadre du conseil de l'Institut Roosevelt à Bogota. Pendant cette période, j'ai étudié le monde du cuir et du feutre fabriqués et je suis tombée amoureuse de cet enchantement.
Diplômé de l'Université, j'ai ouvert "Farfalla" une boutique d'accessoires en cuir manufacturés et c’est là que j'ai développé mes premières collections. Plus tard, alors que je vivais à Paris, je me suis vue dans l'art du "savoir-faire", et à partir de ce moment-là je me suis consacrée à parvenir à l'harmonie, composée par l'équilibre de la peau entre l'excellence, le design et la technique.
Le fait de vivre actuellement en Principauté de Monaco est pour moi une source merveilleuse d'inspiration, la lumière et l’esprit de la Côte d'Azur sont délicieux pour la création.


IS: Il y a-t-il un sac qui vous représente plus qu’un autre?
APdM: Ils ont tous été produits avec amour. Il y a un sac approprié pour chaque occasion. Chaque article raconte une histoire, comme le poète Oscar Wilde a dit: "Comment peut-on guérir l'âme? A travers les sens".
La "ligne secrète" est une synergie entre les cuirs extraordinaires et les pierres précieuses. Chaque pièce est unique, adressée à une femme authentique qui valorise l'art du "savoir-vivre".
"Celestia of Monaco Bag" est inspiré par une femme aventureuse qui part à la conquête de l'univers. "Celestia" symbolise les étoiles que les marins anciens utilisaient pour guider les navires à travers leurs aventures étonnantes, comme la découverte de l'Amérique.
On dispose de plus de 200 couleurs... Je vous recommande une couleur neutre pour un mélange facile. Le bleu est la couleur préférée dans le monde, le rouge pour la conquête, le jaune pour provoquer, le rose ou d'autres couleurs vives pour l'été, l'orange pour l'automne, l'argent pour briller, l'or pour une soirée spéciale.

IS: Combien de sacs avez-vous créés jusqu’à maintenant?
APdM: Je n'ai pas un nombre précis, toutes nos collections sont limitées et dans des cas uniques.

IS: Combien de temps mettez-vous pour réaliser un sac?
APdM: Le processus de création, de fabrication et de processus de livraison peut prendre 3 mois.

IS: Quels sont vos objectifs futurs?

APdM: En tant qu'entrepreneure dans le marché haut de gamme chaque jour est une aventure. À l'heure actuelle, nous élargissons les points de vente et de planifications pour la nouvelle collection.

Interview (english version)

Andrea Posada de Manosalva dans son appartement avec l'une de ses créations (c)  Pilar Mejia
Andrea Posada de Manosalva dans son appartement avec l'une de ses créations (c) Pilar Mejia
IS: Can you introduce yourself?
APdM: Hi, thank you for this opportunity, my name is Andy Posada de Manosalva, I am a young industrial designer, a passionate lady about humanity and its ways to communicate generating evolution. Certainly not pleased with “because it is”, but considering how to make it better.
We are all artists; my instrument of expression is design. Every item poses a language that connects the creator’s soul with he’s audience. My creations are the reflection of my vision, an image can express more than words and I enjoy sharing it with the world.


IS:Where did you come up a passion for leather goods?
APdM: It has always been with me the interest within the arts language; aesthetic the “science of beauty”, to study the essence and perception of beauty, and ultimately the awakening of sensations and emotions through the different forms of art.
There is no date but an evolution, I have always enjoyed painting, creating... frozen in time emotions and experiences. So I just had to find my way to create a honest expression; manufactured art.
Growing up in a megadiversity country; Colombia, was an inspirational connection with nature and its rich resources such as extraordinary leathers, precious metals and stones. Color, textures and aromas from Las Americas are clearly expresses in Brun&Co.
Leather is a noble material, one of the first materials used in primitive societies because of its practical uses, remarkable qualities and cultural meanings. Brun & Co likes to explore its properties and functionalities with the mission to produce timeless pieces respecting the ancient “know-how”.
Furthermore design is a universal language, an object becomes alive when is worn, and the bag of a woman is a mirror of her spirit. So I am pleased to have founded such concepts can be in synergy in one piece.


IS: How long are you designer handbags?
APdM: I have always designed my own spirits, as I call them, but as a professional approach, I will have to say during my thesis of industrial design, “step by step” dedicated to physiotherapy of children with alteration in the march, after almost 3 years of work I developed a specialised shoe for this pathology, under the counsel of the Roosevelt Institute in Bogota. During this period I studied the world of manufactured leather and felt in love with its enchantment.
Upon graduating from the University, I opened “Farfalla” a boutique of manufactured leather accessories were I developed my first collections. Later on while living in Paris I got emerged in the art of “savoir-faire”, and from this moment on I have been dedicated to achieve harmony, composed by the balance between excellence of the skin, design, and technique.
Presently living in the Principality has been a wonderful source of inspiration; the Riviera light and spirit is delightful for creation.


IS: There's a bag that you better than another?
APdM: All of them have been produced with love, there is one bag proper for every occasion. Every article narrates a story, as the poet Oscar Wilde said, "How does one cure the soul? Through the senses".
Ligne Secrete is a synergy between extraordinary leathers and precious stones. Every piece is unique, addressed for a genuine lady, who values the art of "savoir-vivre".
Celestia of Monaco Bag, is inspired by an adventurous woman who conquest the universe. Celestia symbolizes the stars which ancestral sailors used to guide their ships through amazing adventures, as the discovery of America.
More than 200 colours are available… I will advice a neutral color for easy mix, blue the world's favourite colour, a red to conquest hearts, yellow to cause commotion, one pink or other vivid colours for summer, an orange for autumn, a silver to shine, a golden to rule a special night.

IS: How many bags have you created so far?
APdM: I don’t have a specific number, all our collections are limited and in various cases unique.

IS: How long will it take you to make a bag?
APdM: The creative process, manufacturing and delivery process takes circa 3 months.

IS: What are your future goals?
APdM: As an entrepreneur in the high-end market every day is an adventure, presently we are expanding points of sale and planning new collection.

Andrea Posada de Manosalva (c) Pilar Mejia
Andrea Posada de Manosalva (c) Pilar Mejia


Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1738 fois — Contenu mis à jour le 15/08/2012




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Baptême royal - 28/10/2013

Mariage à Monaco - 31/08/2013

1 2 3 4 5 » ... 7













Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents