Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
20/10/2015

L'Hebdo athlétique


Chaque semaine, je vous propose de revenir sur l'actualité sportive des derniers jours, des principaux sports collectifs et individuels. Le but est ici de relater les faits les plus marquants et d'offrir un résumé le plus complet possible pour ceux qui ont peu de temps et de moyens pour s'informer!


Volley-ball

hebdo_athletique_191015.mp3 Hebdo athlétique 191015.mp3  (234.69 Ko)


La France est championne d’Europe de volley! Les Français ont vaincu la Slovénie ce dimanche en trois sets secs (25-19, 29-27, 29-27). Après plusieurs matchs à forte intensité, comme la demi-finale de samedi qui avait vu la France être menée deux sets à zéro avant de renverser la vapeur, les Bleus ont cette fois totalement maîtrisé leur sujet. C’est le premier Euro remporté par la France en volley-ball et peut-être pas le dernier vu la force et la maîtrise dégagée par cette équipe.
A Sofia, l’équipe de France a étalé sa supériorité dès le premier set. Les Tricolores sont plus agressifs en service, meilleur aux blocks et plus précis dans leurs attaques, ce qui leur permet de remporter le premier set avec une avance confortable.
Le second set a été plus compliqué pour les Français. L’entame a été compliquée et les joueurs de Laurent Tillie se sont montrés moins précis, laissant les Slovènes prendre le jeu à leur compte. Malgré trois balles de set, ils n’ont pu conclure, ce qui a permis à la France de reprendre l’avantage grâce à ses individualités capables de coups d’éclats dans les moments décisifs.
Déboussolés par la perte de ce set qui leur semblait promis, ce sont les Slovènes qui attaquent moins bien cette manche, sans toutefois se laisser distancer. Après quatre balles de matchs sauvées, la cinquième est la bonne pour l’équipe de France. Earvin Ngapeth se permet même de conclure le point en frappant la balle dos au filet, preuve de sa grande aisance et d’une décontraction à toute épreuve. Cette victoire récompense l’année formidable des Français qui s’adjugent un deuxième titre cette saison après la ligue mondiale. Ne reste plus qu’a se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio afin de montrer que cette équipe est bien ce qui se fait de mieux en ce moment.


Rugby

Ce week-end ont eu lieu les quart de finale de la coupe du monde de rugby. Le premier match a opposé l’Afrique du Sud au Pays de Galles. Ce n’est pas passé loin pour les Gallois qui ont longtemps mené au score avant de craquer sur un essai de Du Preez à cinq minutes de la fin du match. Les Gallois ont notamment commencé le match pied au plancher, bien soutenu par leur public, sans pour autant réussir à concrétiser leur domination au tableau d’affichage. Après le retour des vestiaires, la tendance change avec une domination des Springboks qui ne parviennent pas à passer l’excellente défense galloise qui tient à garder son précieux point d’avance. Avance qu’ils perdront à cinq minutes de la fin, pris de vitesse à la sortie d’une mêlée. C’est donc une victoire étriquée pour l’Afrique du Sud qui peut se satisfaire du résultat mais devra hausser son niveau de jeu pour la suite de la compétition.
Nouvelle-Zélande - France était le match le plus déséquilibré sur le papier. Ce fut également le cas sur le terrain avec une véritable démonstration des All Blacks qui l’emportent 62-13. Dès le coup d’envoi, la France subit. Sur un renvoi mal négocié de Frédéric Michalak, meilleur joueur français depuis le début du tournoi, Rettalick intercepte et file inscrire un essai, tandis que le joueur tricolore se blesse sur cette action. L’espoir s’amincit à mesure que les Néo-Zélandais inscrivent des essais, au nombre de quatre en première mi-temps. Déjà distancés à la pause (29-13), les Bleus se font humilier en seconde période, concédant cinq nouveaux essais sans pouvoir marquer un seul point. Au-delà de l’impression d’impuissance laissée par les Français, quelques chiffres permettent de situer l’impact de cette débâcle. Jamais une équipe n’avait encaissé autant de points ni perdu par un tel écart à ce stade de la compétition.
Le troisième quart de finale opposait l'Irlande à l'Argentine. Ce sont les Pumas qui en sont sorti vainqueurs (43-20) au cours d'un match plaisant dans lequel les deux équipes ont eu des temps forts. Les Argentins ont attaqué le match tambour battant, menant 17-0 au quart d'heure de jeu. Le match s'est ensuite équilibré, et les Irlandais ont pu imposer leur jeu, rentrant toutefois au vestiaire avec un handicap de 10 points (20-10). Au retour des vestiaires, l'Irlande a continué à attaquer, revenant même à 3 points des Pumas peu avant l'heure de jeu. Fatigués de tant d'efforts les Irlandais ont ensuite faibli en fin de match, encaissant deux nouveaux essais dans le dernier quart d'heure. Le Quinze de trèfle est tombé sur une équipe globalement supérieure et qui, en constante progression, disputera la deuxième demi-finale de coupe du monde de son histoire après celle de 2007.
Enfin la dernière rencontre, Australie - Écosse, fut également la plus excitante et disputée. Pendant la totalité du match, les deux équipes ont pris successivement l’avantage sans qu’aucune ne se mette à l’abri. Ce sont finalement les Wallabies qui l’ont emporté au bout du suspense (35-34). Les Écossais peuvent avoir des regrets tant ils étaient proches de l’emporter. A deux minutes de la fin, l’Écosse était qualifiée mais à concédé une stupide pénalité qui la prive de demi-finale. Malgré une domination australienne évidente, les Écossais ont procédé en contre, faisant très mal à l’arrière garde des Wallabies. L’Australie, dominée en première mi-temps a cependant accéléré après la mi-temps, pour compter huit points d’avance à quinze minute du terme. C’était sans compter sur le courage écossais, porté par un stade de Twickenham en fusion, qui leur permettait de mener 34-32 à deux minutes de la fin du match. Jusqu’à cette pénalité transformée par Foley…

En demi-finale, l’Afrique du Sud sera opposée à la Nouvelle-Zélande, tandis que l’Argentine défiera l’Australie.

Football

Les qualifications pour l’Euro 2016 qui se tiendra en France en juin et juillet prochain ont rendu leur verdict. On connaît donc les 20 pays qualifiés directement et les 8 barragistes qui se disputeront les quatre derniers tickets.

Les qualifiés sont donc la France, qui était directement qualifiée en tant que pays hôte, l’Albanie, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Autriche, la Belgique, la Croatie, l’Espagne, l’Islande, l’Italie, l’Irlande du Nord, le Pays de Galles, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, la Russie, la Slovaquie et enfin la Turquie, qui a obtenu sa qualification in extremis, grâce à son statut de meilleure 3e (normalement, seuls les deux premiers de chaque poule sont directement qualifiés). Les quatre derniers qualifiés seront donc ceux qui remporteront leur confrontation aller-retour de barrage en novembre prochain. Après tirage au sort, ces rencontres sont: Danemark - Suède, Ukraine - Slovénie, Bosnie-Herzégovine - Irlande et Norvège - Hongrie.

Au rang des éliminés, les amoureux du beau jeu regretteront l’absence des Pays-Bas. L’équipe entrainée par Danny Blind, pourtant 3e des derniers championnats du monde, n’a pas pu faire mieux que quatrième, dans une poule pourtant largement à sa portée. Ce sera le grand absent de cet Euro.

Ce week-end, les championnats nationaux ont repris leurs droits, voici les résumés des faits marquants de cette journée dans les 5 championnats majeurs européens.

Allemagne
9 sur 9 pour le Bayern Munich! Les joueurs de Pep Guardiola font un sans faute et n’ont pas laissé échapper un point depuis le début du championnat. Leur victime du week-end est le Werder de Brême, qui s’est incliné sur la plus petite des marges (0-1). Le Dauphin des Bavarois, le Borussia Dortmund, s’est également imposé (0-2 à Mayence) mais reste largement distancé par le leader du championnat, qui le devance déjà de sept points. Le podium est complété par Schalke, qui s’est imposé contre le Herta Berlin (2-1). En ce qui concerne le dauphin du précédent exercice, Wolsburg s’est imposé dans un match spectaculaire face à Hoffenheim (4-2) et reste au contact du podium. Enfin, le Borussia M’Gladbach poursuit sa remontée au classement après sa victoire probante à Francfort (1-5) et se retrouve 12e.

Angleterre
Les cadors assurent en Premier League! Le leader Manchester City a atomisé Bournemouth (5-1), grâce notamment à son jeune ailier Raheem Sterling qui est devenu le premier joueur Anglais à inscrire trois buts pour les Bleus en un match de Premier League. Arsenal suit le rythme du leader et s’est imposé à Watford (3-0), maintenant l’écart à 2 points. A égalité de point avec les Londoniens, Manchester United s’est également imposé sur le score 3-0, face à Everton. Premier poursuivant du trio de tête, West Ham s’accroche. L’équipe menée par le français Dimitri Payet s’est imposée à Crystal Palace (3-1) et confirme son bon début de saison. Enfin le champion sortant Chelsea se reprend. Les Londoniens ont dominé Aston Villa (2-0) et remontent à la 11e place, mais restent loin du groupe de tête.

Espagne
La Liga est plus serrée que jamais! A la fin de cette 8e journée de championnat, les cinq premières équipes se tiennent en deux points. Deux de ces équipes s’affrontaient ce week-end, ce sont les équipes surprises de ce début de saison. Il s’agit du choc entre Villareal et le Celta Vigo. C’est le second qui s’est imposé (1-2) et double son adversaire du jour. Le Real Madrid partage la tête avec le Celta après sa victoire (3-0) contre Levante. Ce résultat amène de la sérénité aux Madrilènes qui devaient se préparer au mieux avant d’affronter le PSG cette semaine et déplorent de nombreux blessés au sein de leur effectif. Le FC Barcelone complète le trio de tête après sa victoire face au Rayo Vallecano (5-2). Les Catalans peuvent remercier leurs attaquants Neymar (4 buts 1 passe décisive) et Luis Suarez (1 but 1 passe décisive) qui ont porté l’équipe après un début de match mal engagé. Enfin le top 5 est complété par l’Atletico Madrid qui a battu la Real Sociedad (0-2), bien aidé par son attaquant français Antoine Griezmann une nouvelle fois buteur.

France
Le leader continue sa balade de santé en Ligue 1. Face à des concurrents encore à la traîne, le PSG continue d’engranger les victoires sans se fatiguer. Ce fut encore le cas ce week-end après une victoire en marchant face à Bastia (0-2). Derrière, les favoris patinent. Monaco et Lyon se sont neutralisés (1-1), tout comme Marseille qui n’a pas réussi à prendre le dessus face à Lorient (1-1). Le promu Angers est un solide deuxième, qui est venu à bout de Toulouse (1-2) et confirme qu’il n’est pas à cette place par hasard. Le podium est complété par Caen, vainqueur de Reims sur la plus petite marge (0-1). A la quatrième place, on retrouve l’OGC Nice après sa nouvelle victoire probante aux dépens de Rennes (1-4). Enfin Saint-Étienne se retrouve cinquième après son succès contre Ajaccio (2-0).

Italie
Les gros patinent en Série A. Hormis l’AS Roma qui s’est imposé tranquillement face à Empoli (3-1) et se retrouve deuxième du classement, aucun des favoris ne l’a emporté. Le choc du week-end opposait Naples à la Fiorentina. Ce sont les Napolitains qui l’ont emporté (2-1) dans une rencontre longtemps indécise, ce qui n’empêche pas les Florentains de rester en tête du championnat. La troisième place est occupée par l’Inter de Milan, qui n’a pas pu faire mieux que le match nul (0-0) face à la Juventus de Turin. Le champion sortant ne progresse donc pas et reste scotché à la 14e place. C’est une place derrière l’AC Milan, qui ne parvient décidément pas à retrouver son lustre d’antan. Les milanais ont concédé le nul face au Torino (1-1), confirmant leurs difficultés du moment.

Tennis

En finale du tournoi de Pékin, le Français Jo-Wilfried Tsonga affrontait le Serbe Novak Djokovic. Le numéro 1 mondial a fait respecter son statut en s’imposant en deux petits sets (6-2, 6-4) en seulement 1h18. Djokovic était simplement trop fort pour Tsonga, qui avait pourtant battu deux joueurs du top 10 (Anderson et Nadal) pour se dresser sur la route du Serbe. Dominé d’entrée, le Manceau n’a jamais pu inquiéter son adversaire malgré un début de second set accroché. Tsonga peut quand même se satisfaire de sa belle semaine qui le ramène dans le top 10 tandis que Djokovic poursuit son année fantastique en remportant son 5e master 1000 en plus de ses trois grands chelems.

Chez les femmes, la Serbe Jelena Jankovic défiait l’Allemande Angelique Kerber en finale du tournoi de Hong-Kong. Le match qui fut long (2h) et très disputé s’est soldé par une victoire de Jankovic (3-6, 7-6, 6-1). La Serbe, ancienne n°1 mondial redescendue à la 24e place du classement ATP a beaucoup subi dans la première partie du match, avant de faire la différence face à une adversaire éreintée. C’est le quinzième titre de la Serbe, le 3e cette saison.

Enfin à Tianjin la Polonaise Agnieszka Radwanska était opposée à la Monténégrine Danka Kovinic. C’est Radwanska qui s’est imposée (6-1, 6-2) et remporte le 2e titre de sa saison. Elle assure ainsi sa place dans le top 8 mondial qui lui offre une place au master de Singapour.


Par (dernière modification le 19/10/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :