Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
J.N.B.L.
18/02/2011

L'actualité des droits humains et de leurs violations

Communication de notre partenaire


Une semaine particulièrement chargée, il n’y a pas que le Moyen Orient et le Maghreb qui sont préoccupants…


Azerbaïdjan: Mettre fin au harcèlement des militants qui s’inspirent des manifestations en Égypte

Des jeunes militants ont été pris pour cibles après avoir appelé à manifester sur Facebook. Amnesty International a demandé instamment aux autorités azerbaïdjanaises de mettre fin au harcèlement de militants après que deux membres d’une organisation de jeunesse se réclamant de l’opposition ont été pris pour cible cette semaine, semble-t-il pour avoir utilisé Facebook pour appeler à manifester contre le gouvernement.
Jabbar Savalan, membre de la section jeunesse du Parti du front populaire d’Azerbaïdjan (PFPA), a été placé en détention provisoire pendant deux mois pour infraction à la législation sur les stupéfiants après avoir posté sur Facebook un message appelant à une « Journée de la colère » inspirée des manifestations en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Amnesty International craint que les autorités ne cherchent à réduire encore l’espace propice à la liberté d’expression en Azerbaïdjan en réprimant le militantisme en ligne, en plus des médias conventionnels.
Jabbar Savalan, étudiant âgé de 20 ans, a été arrêté à Sumgayit le 5 février après avoir posté sur Facebook un appel à organiser une « Journée de la colère » place de la liberté à Bakou, faisant ainsi écho aux appels à manifester au Moyen Orient. Un mois avant son arrestation il avait posté, sur sa page Facebook, un article repris d’un journal turc critiquant le président azerbaïdjanais. Jabbar Savalan avait également pris part à la manifestation du 20 janvier contre le gouvernement.


Iran: Répression d'une manifestation


Amnesty International dénonce le fait que les autorités iraniennes aient dispersé une marche semble-t-il pacifique organisée à Téhéran en signe de soutien aux actions de protestation égyptiennes et tunisiennes. Des manifestations auraient également eu lieu dans d’autres villes d’Iran, dont Ispahan, Chiraz et Kermanshah.
Les autorités ont placé Mir Hossein Mousavi et Mehdi Karroubi, responsables de l’opposition, en résidence surveillée en amont des manifestations de lundi 14 février.

Indonésie: Le gouvernement continue de manquer à son devoir envers les employés de maison

En Indonésie, les employés de maison, dont la grande majorité sont des femmes et des jeunes filles, resteront exposés à l’exploitation et aux mauvais traitements tant que le Parlement ne votera pas de Loi relative aux employés de maison, a déclaré Amnesty International lundi 14 février.
À l’heure actuelle, bon nombre de dispositions légales applicables, aux termes du droit indonésien, à d’autres professions ne protègent pas la catégorie professionnelle des employés de maison

Zimbabwe: Il est urgent de réformer le secteur de la sécurité pour mettre fin aux atteintes aux droits humains

À l’occasion du deuxième anniversaire du gouvernement d’union nationale, Amnesty International exhorte cette coalition qui dirige le Zimbabwe à prendre des mesures à l’égard des atteintes persistantes aux droits humains et à engager des réformes dans le secteur de la sécurité et les médias. Deux ans après la création du gouvernement d’union nationale au Zimbabwe, l’organisation est préoccupée par le manque de progression de la mise en œuvre de réformes capitales pour faire face aux atteintes aux droits humains passées et actuelles.
L’espoir d’assister à la fin d’une décennie d’atteintes aux droits humains, suscité par la formation de ce gouvernement il y a deux ans, s’amenuise rapidement et a été remplacé par la peur et l’instabilité tandis que l’on parle d’une nouvelle élection en 2011.

Libye: Cesser de réprimer les manifestations

Amnesty International demande au gouvernement libyen d’arrêter de sévir contre les militants politiques pacifiques, après les violences ayant émaillé des manifestations déclenchées dans la ville de Benghazi par l’arrestation de militants, en amont d’une action de protestation prévue pour jeudi 17 février.
Des centaines de personnes ont pris part aux manifestations mercredi 16 février après l’interpellation de Fathi Terbel et Fraj Esharani, tous deux membres du comité d’organisation des familles d’Abou Salim - fondé par des proches de victimes du massacre ayant eu lieu à la prison d'Abou Salim en 1996 -, et de trois autres militants.
S’inspirant d'actions similaires en Tunisie et en Égypte, ceux-ci avaient lancé des appels en faveur de la tenue de manifestations de masse le 17 février afin de réclamer des réformes politiques de grande ampleur.
"Les autorités libyennes doivent autoriser les manifestations pacifiques, et non pas essayer de les étouffer en les réprimant brutalement", a déclaré Malcolm Smart, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

Nations unies (ONU): Conseil des droits de l’homme

Le 7 février 2011, lors de la deuxième session du Groupe de travail intergouvernemental sur l’examen du Conseil des droits de l’homme à Genève, Amnesty International, Human Rights Watch, l’Institut du Caire pour l’étude des droits de l’homme, la Fédération internationale des Ligues des droits de l’homme, le Service international pour les droits de l’homme et la Commission internationale de juristes ont exprimé leur inquiétude face à l’absence de progrès réalisé au cours de l’examen du Conseil des droits de l’homme, dans la déclaration prononcée par Human Rights Watch.


Par J.N.B.L. (dernière modification le 18/02/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :