Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

L’assurance scolaire: distinguer l’indispensable de l’obligatoire


Comme chaque année à l’approche de la rentrée des classes les compagnies commercialisant les assurances scolaires se frottent les mains. Elles voient défiler à leur guichet des parents soucieux mais également "obligés" d’assurer leur progéniture. Il faut dire, que dans leur grande majorité, les établissements scolaires réclament une attestation d’assurance pour les élèves effectuant leur scolarité dans leurs murs.


L’assurance scolaire est-elle obligatoire?

Illustration. Photo prise par l'auteur
Illustration. Photo prise par l'auteur

assurance_scolaire.mp3 Assurance scolaire.mp3  (587.75 Ko)


Non! Les circulaires de l’éducation nationale le rappelle quasiment à chaque rentrée scolaire. "L'admission d'un enfant dans une école ou un établissement, tout comme sa participation aux activités scolaires obligatoires, ne peuvent être subordonnées à la présentation d'une attestation d'assurance".

Si pendant longtemps certains enseignants, probablement par méconnaissance de la règle, l’exigeaient, les mœurs tendent à évoluer. Reste le cas particulier des sorties, c’est ce que nous confie Jenny directrice d’école au Marin. "Nous n’avons pas le droit de refuser un enfant qui n’est pas assuré, par contre le cas des sorties reste compliqué, nous ne souhaitons pas prendre de risque. Les enfants qui n’ont pas l’attestation ne participent pas aux sorties. C’est difficile pour eux mais je ne peux pas engager ma responsabilité".


Faut-il en souscrire une?

Oui! Sans être obligatoire, l’assurance scolaire revêt un caractère indispensable. On l’a vu notamment pour les sorties, mais aussi pour la cantine, et surtout pour une plus grande quiétude des parents. C’est ce que nous explique Sophia, 18 ans au service des clients de la MAE, elle a vu toutes les situations possibles et imaginables. "Le cas qui m’a le plus marqué c’est ce père de famille furieux parce que son ex-compagne n’avait pas souscrit à un de nos contrat. Il vient le faire et deux jours après l’enfant se casse la jambe à l’école, ce n’était qu’une fracture mais ça aurait pu être plus grave, vous imaginez si le gamin n’avait pas été assuré".

Quels sont les risques?

Il est principalement financier, devoir supporter de sa poche les frais médicaux si votre enfant est victime, mais éventuellement de remboursement s’il est auteur d’un bris de lunette, d’un T-shirt déchiré ou pire des frais de justice.

L’assurance scolaire n’est donc pas une obligation, elle est cependant indispensable à plus d’un titre. Toutefois avant de vous lancer dans la souscription d’un contrat souvent avec de nombreuses options, il est vivement conseillé de vérifier si votre enfant n’est pas déjà couvert par votre contrat multi-risques habitation.



01/09/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Murmure d'Angers - 24/10/2016

1 2 3 4





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :