Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
M.S.
09/04/2014

L'avenir de la sécurité des données sur Internet


En ce moment où la sécurité des données transférées sur Internet présente une faille* considérable - amenant les médias à déconseiller d'effectuer des achats en ligne pendant quelques jours - on peut poser la question: qu’advient-il des données qui sont collectées via ces objets acquis sur les sites web? Sont-elles protégées?


securite_donnees_internet.mp3 securite_donnees_internet.mp3  (216.33 Ko)


L’Internet des objets contribuerait également à doubler la taille de l’univers numérique tous les deux ans. Qu’en sera-t-il en 2020?
Combien créons-nous de données chaque seconde? A quelle fréquence?
EMC et IDC s’attèlent à répondre à ces questions au travers de la 7e édition de leur rapport Digital Universe.

À titre de comparaison, le volume mondial d’informations de l’univers numérique tiendrait aujourd’hui dans une pile de tablettes iPad Air de 253.704 kilomètres, soit 2/3 de la distance entre la Terre et la Lune, il faudrait 6,6 piles comme celle-ci en 2020; le volume annuel de données que produit chaque foyer tiendrait dans 65 iPhones (32 Gb) actuellement, contre 318 en 2020; si un octet de données correspondait à 1 gallon d’eau (3,8 litres), il ne faudrait pas plus de 10 secondes pour noyer complètement une maison classique au rythme du flot actuel de données, 2 secondes seulement en 2020.

"Le poids et l’influence économiques des réseaux sociaux et du phénomène mobile dans notre société ne devraient que croître avec l’explosion de l’univers digital et l’apparition de nouvelles opportunités. Pour les entreprises, ce changement implique une évolution vers un modèle virtualisé, seul capable de s’adapter au tsunami de données qui arrive. Si le potentiel est gigantesque, sa concrétisation sera cependant un défi difficile à relever. La seule solution pour arriver à tirer pleinement profit de l’univers digital sera de repenser l’entreprise d’aujourd’hui et d’imaginer de nouveaux moyens d’innover", explique Christian Hiller, Président et Responsable Régioanl, EMC Computer Systems France SAS.


L’explosion de l’univers numérique porté par l’internet des objets

L’Internet des objets est alimenté par plusieurs milliards d’éléments du quotidien, comme les capteurs de vitesse intégrés aux chaussures de sport ou encore les systèmes d’analyse du trafic routier. Ils portent chacun un identifiant unique pour enregistrer, consigner et recevoir automatiquement des données.
IDC dénombre actuellement pas moins de 200 milliards de dispositifs ou d’objets capables de se connecter à Internet, dont 7% (soit 14 milliards) communiquent déjà via Internet et produisent 2 % des données numériques mondiales.
D’ici à 2020, le nombre des objets effectivement connectés devrait atteindre 32 milliards et représenter 10% du volume total de données générées.

Le défi de l’exploitation des données

L’Internet des objets va aussi contribuer à augmenter la masse de données numériques exploitables, c’est-à-dire analysables. On sait qu’en 2013, seules 22% des données numériques étaient exploitables et que 5% seulement d’entre elles ont été analysées, laissant un vaste trou noir dans l’univers numérique. L’expansion de l’Internet des objets devrait porter à 35% la proportion des données exploitables. Aux entreprises de les analyser et d’en faire bon usage.

Pour les entreprises, de tels volumes représentent un défi gigantesque, aussi bien au niveau de la gestion, du stockage, de la monétisation et de la protection des données. IDC estime par exemple que 40% des données de l’univers numérique mériteraient d’être protégées, si ce n’est par des algorithmes de chiffrement de bout en bout, tout du moins par des politiques de confidentialité renforcées. Or, pour l’heure, 20% seulement de ces données sont effectivement protégées.

A retenir

Les marchés émergents vont bientôt produire plus de données que les pays développés: actuellement, 60% des données numériques sont issues des marchés matures, notamment l’Allemagne, le Japon et les États-Unis, mais le rapport devrait s’inverser d’ici à 2020, où les pays émergents deviendront les principaux producteurs de données, Brésil, Chine, Inde, Mexique et Russie en tête.

Le volume de données augmente plus vite que la capacité de stockage disponible: la capacité de stockage disponible dans le monde (en octets inutilisés), tous supports confondus, progresse moins vite que la volumétrie de l’univers numérique. Déjà en 2013, elle suffisait à peine à contenir 33% des données numériques. En 2020, elle ne pourra en absorber que 15%. Heureusement, la plupart de ces données sont éphémères (flux Netflix ou Hulu, données de jeux Xbox ONE, TV numérique, etc.) et n’ont pas besoin d’être stockées.

Le volume des données transitant par le Cloud va doubler: moins de 20% des données numériques ont transité par le Cloud en 2013. Elles seront 40% en 2020.

Les entreprises sont majoritairement responsables des données créées par les consommateurs: si 2/3 des données de la sphère numérique sont générées ou utilisées par les consommateurs et les salariés, 85% relèvent de la responsabilité des entreprises.

La menace Heartbleed

* Cette énorme faille appelée Heartbleed est un bug dans le protocole OpenSSL permettant à des tiers non autorisés d'accéder aux échanges cryptés des services en ligne tels messageries, banque, achat en ligne, etc...


Par M.S. (dernière modification le 09/04/2014)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Quantum Lab - 03/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :