Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
24/11/2015

L'hebdo athlétique


Chaque semaine, je vous propose de revenir sur l'actualité sportive des derniers jours, des principaux sports collectifs et individuels. Le but est ici de relater les faits les plus marquants et d'offrir un résumé le plus complet possible pour ceux qui ont peu de temps et de moyens pour s'informer!


Tennis

hebdo_athletique_241115.mp3 Hebdo athlétique 241115.mp3  (135.51 Ko)


Novak Djokovic remporte le Master! Le Serbe a battu Roger Federer en finale (6-3, 6-4 en 1h22) et termine sa saison en beauté. Le numéro 1 mondial se permet même le luxe de remporter le Master pour la quatrième fois d'affilée (5 en tout), ce qui constitue un record puisqu'Ivan Lendl et Ilie Nastase s'étaient arrêtés à trois titres consécutifs.
Battu en poule par son adversaire du soir, le Serbe avait à cœur de se montrer sous un meilleur jour pour cette finale. C'est une tâche qu'il a accompli avec brio puisqu'il a parfaitement su maîtriser Federer. sur ce match, Djokovic était trop précis, trop rapide, trop régulier et trop puissant pour se laisser déborder. Bref, il était beaucoup trop fort pour son rival. Lorsque celui-ci multipliait les imprécisions au service (seulement 57% de première balle au 1e set) et les mauvais choix (31 fautes directes), le Serbe est resté sobre, concentré sur son match. Il a breaké le Suisse dès le deuxième jeux de service et a géré son avance sans faire d'erreur pour enlever le deuxième set.
Le deuxième set fut à peine plus disputé. Federer n'a cédé son service qu'à 5-4 pour son adversaire, sur une double faute. C'est donc de cette manière qu'il a perdu ce match, sans jamais réussir à vraiment inquiéter son adversaire. C'est un triomphe pour Djokovic qui clôt sa saison avec 82 victoires en 88 matches disputés et onze titres, dont trois grand chelems (Open d'Australie, Wimbledon et US Open). Seul ombre au tableau sa défaite en finale de Roland-Garros, qui constituera son principal défi pour 2016.


Rugby

2e journée de la coupe d'Europe de Rugby.
Les clubs français ressortent avec un bilan positif, à part pour Toulon qui a pris une raclée à Coventry (32-6). Au bout de 10 minutes de jeux, les Toulonnais avaient déjà encaissé deux essais et accusaient un retard de 14 points. Après que chaque équipe ait inscrit des deux pénalités, le score était de 20-6 à la pause. Impuissants, les stars toulonnaises ont passé le match à regarder leurs adversaires jouer et inscrire deux nouveaux essais (51e, 66e) sans donner une seule minute l'impression de pouvoir faire jeu égal.
Bordeaux a également été malmené, à Exelter (34-19). Les Girondins ont offerts des boulevards à leurs adversaires regrettant leur passivité qui leur coûte cher sur ce match. Auteurs de trois essais bien construits, les Bordelais ont véritablement offert la victoire à leurs adversaires qui ne leur semblaient pourtant pas supérieurs.

Il y a également eu des victoires pour les clubs français. A commencer par celle du Racing 92 qui s'est imposé à Laneli (29-12). Les Franciliens ont d'abord produit une très grosse première période, rejoignant les vestiaires avec un avantage de 26-0. Mais suite à l'expulsion de Bernard Le Roux dès le début de la deuxième période, le Racing a du changer son jeu pour d'avantage défendre, ce qu'ils ont réussi en assurant leur victoire et maintenant leur bonus offensif. Autre victoire, celle de Clermont face aux Gallois d'Osprey (34-29). Victoire néanmoins nuancée puisque leurs adversaires repartent avec le bonus défensif. Dans une partie ouvert et spectaculaire, les Gallois ont posé beaucoup de problèmes aux joueurs français qui s'en sont remis à leur ouvreur Brock James pour égayer leur jeu.

Enfin dans la petite coupe d'Europe, le challenge européen, Toulouse est venu à bout de son duel franco-français face à Oyonnax (17-6) grâce à un bel essai de l'international Gaël Fickou tandis que Castres l'a emporté contre Newport (32-29).

Football

Allemagne
Les journées se suivent et se ressemblent en Bundesliga. Le Bayern de Munich continue de gagner tandis que ses concurrents piétinent. Les Bavarois se sont imposés à Schalke (1-3) et maintiennent leur rythme effréné. Dans le même temps le dauphin, le Borussia Dortmund, a flanché à Hambourg (3-1) et compte désormais huit points de retard sur le leader. A la troisième place on retrouve Wolsburg, auteur du carton du weekend avec leur victoire 6-0 contre le Werder Brême. Enfin les grosses écuries se reprennent après des résultats mitigés. Le Bayer Leverkusen est allé gagner à Francfort (1-3) et le Borussia M'Gladbach s'est imposé face à Hanovre (2-1).

Angleterre
La Premier League est folle! L'équipe de Leicester qui a frôlé la relégation l'an dernier surf sur la réussite de son duo Vardy-Mahrez et truste la première place du classement. Les Foxes se sont imposés à Newcastle (0-3) et s'affirment comme la sensation de la saison. Derrière, les favoris ont flanché. Arsenal a perdu contre la faible équipe de West Bromwich (2-1) et pourra longtemps regretter sa maladresse tandis que Manchester City s'est lourdement incliné contre Liverpool (1-4) qui redresse clairement la barre ces dernières semaines. Ces défaites profitent également à Manchester United, difficile vainqueur de Watford (2-1) qui remonte à la deuxième place du classement. Derrière Tottenham est en embuscade après sa brillante victoire face à West Ham (4-1) tandis que Chelsea, toujours à la traîne, a tout de même renoué avec la victoire face à Norwich (1-0).

Espagne
Le Barça est magique! Les Catalans ont donné une leçon de football à leurs rivaux madrilènes (0-4) et confortent leur place de leader de Liga. Portés par leur trio Iniesta-Suarez-Neymar éblouissant, les Barcelonais plongent le Real Madrid dans la crise puisque le club songe déjà à se séparer de son entraîneur Rafael Benitez. Derrière, seul l'Atletico parvient à suivre le rythme, comme le montre sa victoire face au Bétis Séville (0-1). Pendant ce temps, les bonnes surprises du début de saison patinent. Villareal a concédé le match nul face à Eibar et le Celta Vigo s'est incliné sur la pelouse de La Corogne. Chez les outsiders, Valence a concédé le nul à domicile contre Las Palmas (1-1) tandis que le FC Séville s'est incliné sur le terrain de la Real Sociedad (2-0) et confirme sa forme moyenne cette saison.

France
Après une trêve internationale éprouvante pour l'Hexagone, la routine est revenue en Ligue 1. Le PSG continue sur son rythme de sénateur tandis que ses rivaux se déchirent. Les Parisiens ont battu Lorient (1-2) avec une équipe bis et continuent d'avancer sans encombres. Derrière l'Olympique Lyonnais a pris une gifle à Nice (3-0) et voit son adversaire le talonner au classement. Ils voient également Caen, qui a fait match nul contre Angers (0-0), revenir à leur hauteur. Derrière l'AS Monaco se replace grâce à se petite victoire contre Nantes (1-0). C'est également le cas de Marseille qui a dominé Saint-Étienne et s'éloigne de la zone de relégation. Enfin Rennes continue de s'enliser après un début de saison prometteur. Les Bretons n'ont pu éviter de concéder le nul face à Bordeaux (2-2) dans un rencontre spectaculaire au milieu d'une avalanche de matchs sans folie.

Italie
Comme chaque semaine ou presque, le leader change en Serie A. Cette semaine c'est l'Inter de Milan qui reprend le trône après sa probante victoire contre Frosinone (4-0). Juste derrière Naples est à l’affût. Les Napolitains enchaînent les grosses performances comme le montre leur victoire contre le Hellas Vérone (0-2) et s'affirment comme de sérieux candidats au titre. Autre favori, la Fiorentina ne suit pas le rythme, les Florentins ont concédé le nul face à Empoli (2-2) et restent à portée de l'AS Roma, qui a également concédé le nul sur la pelouse de Bologne (2-2). Ces résultats alternatifs profitent à la Juventus de Turin qui rattrape doucement son retard après sa nouvelle victoire face au Milan AC (1-0) et se retrouvent 6e du classement, juste devant leur adversaire du soir.

Natation

Les favoris ont assumé leur statut aux championnats de France de natation en petit bassin. Jérémy Stravius a fait honneur a son rang tout en montrant l'étendu de sa palette, il s'impose sur 400m, 200m 4 nages et 400m 4 nages et 200m papillon. Sur 1500m, Damien Joly a réalisé une performance de choix en remportant l'épreuve avec un chrono de 14'32''75, deuxième meilleure performance française en la matière. Sur 100m dos, Benjamin Stasilius a remporté son duel avec Camille Lacourt (50'83 contre 50'89) et remporte une des courses les plus concurrentielles de la compétition. En 50m nage libre c'est Florent Manaudou qui s'est imposé malgré un chrono moyen (21'20). Enfin Mehdy Metella a conservé son titre en 100m nage libre et Yannick Agnel a remporté le 200m nage libre où il faisait face à Jérémy Stravius.

Chez les femmes, Mélanie Hénique a remporté son premier titre sur 50m nage libre en devançant Anna Santamans (24"37 contre 24"49). La Française s'impose également sur 50m papillon (25"20) et montre qu'elle est vraiment à son aise sur cette distance. En 100m 4 nages, c'est la très jeune Laurine Del'Homme qui s'impose en 1'02"15. Sur le 100m papillon c'est une autre très jeune femme, Marie Wattel qui l'emporte en 58"09. Autre nageuse a a voir réalisé le doublé, il s'agit de Lara Grangeon. La nageuse a remporté le 400m 4 nages en 4'34"52 et le 200 m brasse en 2'23"12. Enfin deux nageuses Hollandaises se sont imposées lors de ces championnats. Il s'agit de Frederike Heemskerk en 200m nage libre (1'52"53) et Sharon Van Rouwendaal vainqueur du 800m nage libre (8'16"53).


Par (dernière modification le 24/11/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :