Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Vendredi 31 Octobre 2014
5:49
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

L'hygiène et l’assainissement: une priorité nécessaire pour de nombreux Etats

20/12/2011
Lu par 1667 visiteurs web

Pour la première fois au monde, un forum a été exclusivement consacré aux questions d’hygiène et d’assainissement. Rencontré à ce forum qui s’est tenu du 9 au 14 octobre 2011 à Mumbai, en Inde, Jon Lane, le Directeur exécutif du Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement (WSSCC), cheville ouvrière de la tenue de ce forum, revient sur les enjeux de ce rendez-vous historique, la stratégie pour faire de l’hygiène et de l’assainissement une priorité dans nos États et enfin, il insiste sur la nécessité de promouvoir le partage d’expériences et de savoir-faire entre les acteurs de ce secteur. Interview.


Jon Lane, Directeur exécutif du Conseil de Concertation pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement ((WSSCC)
Jon Lane, Directeur exécutif du Conseil de Concertation pour l'approvisionnement en eau et l'assainissement ((WSSCC)

benin_assainissement.mp3 bénin assainissement.mp3  (671.87 Ko)

Est-ce qu’il était vraiment nécessaire de consacrer un forum exclusivement à l’hygiène et l’assainissement?

Il y a eu beaucoup de réunions et conférences sur l’eau et l’assainissement mais le problème c’est que pendant ces réunions tout le monde parle de l’eau mais pas de l’assainissement. Donc, nous avions pensé qu’il était très important de consacrer cette réunion spécialement à l’assainissement et à l’hygiène, de sorte qu’on puisse se concentrer essentiellement sur ces deux sujets.

Aujourd’hui, que répondez-vous à ceux qui pensent qu’un forum, c’est une longue suite de discours et qu’à la fin on n’a rien de concret? Pensez-vous que des propositions concrètes vont en ressortir?

Souvent, on dit des réunions globales qu’il n'en ressort pas d'actions concrètes. Mais le WSSCC a organisé ce forum spécialement pour des buts pratiques au profit des professionnels qui travaillent vraiment dans des programmes d’assainissement afin de leur permettre de se rencontrer, de communiquer entre eux et d’apprendre des expériences pratiques des uns et des autres. Vous n’allez pas entendre au cours de cette conférence un discours politique, des déclarations ou opinions officielles qui ne tiennent pas compte de cette réalité. Nous avons axé ce Forum sur la rencontre entre les équipes des projets afin qu’elles apprennent de leur travail respectif.

Nous avons suivi des gens magnifiques qui sont passionnés quand ils parlent de l’assainissement et qui ont fait beaucoup de choses merveilleuses. Comment votre organisation compte faire pour créer une dynamique de partage d’expériences et d’énergie surtout?

Le WSSCC est une organisation d’adhésion. Donc, nous encourageons tous ceux qui viennent aux réunions à devenir membre, l’une des composantes de la grande famille du WSSCC. Aussi, nous avons un grand nombre de mécanismes pour maintenir le contact entre les rencontres. Par exemple, notre site web a une page consacrée à nos membres, où ils peuvent avoir des discussions, poster des commentaires, des documents et autres entre eux. Nous encourageons aussi les gens à former des groupes, pas seulement dans leur pays, mais aussi entre différents pays. Par exemple, des professionnels du Bénin peuvent s’associer avec ceux d’autres pays pour développer un sujet spécifique. Ainsi, nous pourrons les aider à maintenir le dialogue par mail ou par téléphone au niveau du site web. Cela leur permettra de continuer à dialoguer et à discuter entre eux sur ce sujet. Ils n’ont pas besoin de se rencontrer en personne. Mais, grâce à ces mécanismes de communication, ils pourront continuer leur dialogue.

Le plus grand défi aujourd’hui pour les acteurs qui travaillent dans le secteur de l’hygiène et de l’assainissement, c’est que il y a moins d’argent pour régler ce problème. Comment peut-on arriver à changer cette tendance?


Nous avons deux propositions pour la question du financement de l’assainissement. D’un coté, il est certain que les fonds pour le secteur de l’assainissement sont faibles, en comparaison à celui de l’eau ou des vaccins, ou du VIH/SIDA, etc. Mais, nous pensons que le chemin pour attirer plus de fonds vers l’assainissement, c’est d’être capable d’expliquer aux dirigeants et aux preneurs de décisions, notamment aux chefs d’États et aux ministres des Finances, que le financement de l’assainissement est un investissement économique important. Je peux vous donner un exemple : dans beaucoup de pays moins développés, le fait que beaucoup de gens n’aient pas accès à l’assainissement coûte presque 5% au PIB de ces pays. C’est beaucoup d’argent perdu pour l’économie nationale. Donc, nous devons essayer de convaincre les ministres des Finances du fait que l’investissement dans l’assainissement n’est pas de l’argent perdu, mais un investissement pour la prospérité économique du pays. C’est le premier point. Le deuxième point consiste à ne plus voir l’assainissement en termes de tubes à acheter, de coûteux travaux d’ingénieur, et toutes ces choses qu’on ne pourrait pas soutenir financièrement. Aujourd’hui, quand on parle d’assainissement, il s’agit de le voir en tant que promotion de l'hygiène, de markéting de l’assainissement et de l’hygiène, de sorte que les populations sentent, elles-mêmes, que l'hygiène et l’assainissement sont importants pour elles et qu’elles doivent y investir leur temps et leur propre argent pour changer leurs comportements et améliorer leur propre hygiène et l’assainissement de leur environnement. Et cela reviendra moins cher grâce à une approche de centralisation des structures d’approvisionnements. Donc, il ne s’agit pas seulement d’efficacité mais aussi de réduction de coût. Voilà, les deux stratégies à mettre en œuvre pour le financement de l’assainissement.

Aujourd’hui, comment fait-on pour parler de l’assainissement comme on parle du VIH/SIDA, du paludisme, bref pour mobiliser le monde entier autour de la problématique de l’hygiène et de l’assainissement?

L’hygiène et l’assainissement ne sont pas des sujets dont les gens parlent facilement. Or, nous voulons faire en sorte que les gens se sentent à l’aise pour en parler. Dans ce cadre, plusieurs techniques sont utilisées. L’une d’entre elles est de trouver des personnalités de grande renommée qui acceptent de devenir des champions de l’assainissement et de l’hygiène. A Mumbai en Inde, l’une des stars les plus connues de Bollywood, Shah Rukh Khan, a parlé de manière très éloquente de l’importance de l’assainissement et de l’hygiène, en particulier pour les femmes et les enfants. En l’entendant, les populations se disent "Ah ! une star parle de l’hygiène", alors nous ne devons pas non plus être gênés pour parler de ce sujet. Nous avons également Didier Drogba, le footballeur ivoirien mondialement connu, qui en en prêtant son nom à la cause de l’hygiène et de l’assainissement , amène beaucoup de gens à penser qu’ils peuvent aussi s’exprimer à ce sujet, qu’il n’y a rien de tabou là-dedans. Voilà une façon d’amener les gens à parler sans être gênés du sujet. Nous y associons également les politiciens et autres leaders qui parlent très souvent et très ouvertement de l’hygiène et de l’assainissement. Par exemple, il y a trois mois, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, a fait un discours dans lequel il a parlé de la défécation à l’air libre. Si même le Secrétaire général des Nations Unies peut ouvertement parler de la défécation à l’air libre, alors tout le monde en est capable.

Après ce forum, que va-t-il se passer?

Nous pensons qu’il est très important de maintenir l’énergie et les connections qui ont existé parmi les gens au cours des rencontres internationales comme ce forum. Parlant de ma propre expérience, en assistant à ces fora mondiaux depuis les années 90, j’ai trouvé très important d’entrer en contact avec les professionnels du secteur des autres pays, soit en Afrique, soit en Asie ou en Amérique latine. Et personnellement, j’ai fait l’effort de continuer pour échanger, maintenir une relation et une amitié avec eux.

Dans le cas actuel, le WSSCC veut aider les 450 participants à ce forum à maintenir les contacts et les relations qu’ils ont noués en mettant à leur disposition les mécanismes nécessaires à cela et en leur envoyant des informations, des conseils et des encouragements. Il serait merveilleux que l’apprentissage que nous avons fait de chacun puisse continuer les années à venir.

Qu’est-ce que vous avez à dire aux gouvernants et dirigeants pour que les problèmes d’hygiène et d’assainissement soient vraiment au cœur des priorités des politiques de développement ?


Mon principal conseil aux gouvernants est qu’ils parlent avec des leaders politiques des autres pays où l’assainissement et l’hygiène ont été promus pour savoir comment ils sont arrivés à améliorer ce secteur. De même, il faut qu’ils aient le courage de dire ceci: dans mon pays, nous avons un problème terrible, mais maintenant, nous allons le surmonter pour permettre aux populations de bénéficier d’un développement économique, sanitaire et social. Les politiciens doivent se passer ce message d’un pays à l’autre. Hormis cela, il est important pour les professionnels qui travaillent dans le secteur de l’assainissement et de l’hygiène d’avoir des bases matérielles claires et évidentes pour montrer que l’amélioration de l’assainissement et de l’hygiène améliore la santé; pour prouver que l’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement crée et fouette des activités économiques et le développement économique et qu’enfin l’amélioration de l’assainissement contribue au développement social. Si nous avons toutes ces preuves avec nous et communiquons sur cette base avec les politiciens, il n’y a aucun doute sur le fait qu’ils vont dire "oui, nous pensons que ce sujet est important pour nous".


Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1667 fois — Contenu mis à jour le 19/12/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 37











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents