Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Lea Raso della Volta
05/11/2009

L'orchestral 4 D de Luc Martinez fait ses premiers pas à 'c'est pas classique'


C'est en partant de l'axiome, "la culture doit être gratuite et accessible à tous" que le conseil général des Alpes-Maritimes a donné naissance en 2005 à "C'est pas classique". Depuis lors, la manifestation qui s'est fixée pour objectif premier de mettre la musique à la portée de tous les publics, n'a cessé de voir le nombre de ses adeptes croître et passer de 30.000 visiteurs en 2005 à 55.000 en 2008, qui l'espace d'un week-end fréquentent les travées du Palais Acropolis. Cette année, qualité rimera avec innovation puisque une expérience originale sera proposée au public, qui pourra découvrir "la grande installation sonore immersive" du designer sonore, Luc Martinez.


L'orchestral 4 D de Luc Martinez fait ses premiers pas à 'c'est pas classique'
Lors de la conférence de presse qui s’est déroulée dans le cadre majestueux du Palais des Rois sardes, le Docteur Alain Frère le "Monsieur culture du Conseil général des Alpes-Maritimes" a eu recours à une métaphore culinaire pour expliquer le succès grandissant de "C'est pas classique" qui aura lieu cette année du 6 au 8 novembre : "pour réussir c’est pas classique, nous avons, dans notre département, tous les ingrédients ; c’est comme pour une mayonnaise nous pouvons compter sur l’huile d’olive AOC représentée par des artistes de talent, des orchestres prestigieux, sans compter les nombreux créateurs qui insufflent une énergie nouvelle à la manifestation."

Cette année 2009, sent le grand cru, avec des invités de renom, mais également par l’esprit d’innovation du scénographe niçois, Luc Martinez qui présentera une expérience originale avec l’apparition de la 4D.
Pour la toute première fois, le spectateur sera projeté au sein d'un orchestre ; c'est ce que propose "Orchestral 4D…. un voyage au centre de l’Orchestre". Un moment unique et inoubliable destiné à tous ceux, qui un jour ont rêvé de devenir invisible et de se s’offrir une petite balade parmi les pupitres des musiciens d’un orchestre symphonique !

La symphonie pastorale de Beethoven, comme personne ne l'a jamais entendue !

Depuis de nombreuses années Luc Martinez explore des situations expérimentales où le son se déplace, étonne, interagit avec son environnement naturel ou urbain ou directement avec son auditeur, actif ou passif. Son travail fait appel à la création électroacoustique, à l’acoustique fondamentale, aux techniques de diffusion sonores innovantes, à l’informatique et l’électronique interactive, aux transmissions par réseau à large débit comme à la scénographie.

L’artiste se plaît à redéfinir un nouvel espace, à créer de nouveaux rapports entre l’orchestre et son public ; de là une nouvelle spatialisation a vu le jour et : "profite aussi de cette liberté retrouvée du son face à la musique. Essentiellement instrumentale, la musique a toujours induit voire imposé le rapport frontal à la scène, réelle ou virtuelle, ce qui fait qu’un être normal conçu pour entendre à 360° continue d’écouter de la musique sur une ou deux boîtes situées face à lui…" ; ce qui semble désormais remis en cause, par cette nouvelle expérience et qui est, à n'en pas douter, appelée à faire date.

Luc Martinez a soumis le projet à Philippe Bender et à l’orchestre de Cannes PACA qui a enregistré la 6e symphonie de Beethoven, dite "la Pastorale". Comme toute œuvre musicale, la symphonie est faite pour être perçue de la salle comme une forme sonore homogène ; mais Luc Martinez a décidé de rompre avec l’idée même de la symphonie oubliant que son nom en grec "sumfonos" signifie "ensemble". Certes l’orchestre a joué "ensemble", mais tous les pupitres ont été enregistrés indépendamment les uns des autres, ce qui a pris de longs mois. Tranquillement assis dans son siège, il suffira donc au spectateur d’appuyer sur un bouton, pour se déplacer au sein de l’orchestre et d’évoluer, virtuellement, à sa guise parmi les différents exécutants.

Désormais, plus question de voir le chef d’orchestre de dos, cette fois tout spectateur le verra tel que le voient les instrumentistes; ils partageront même avec lui des expressions complices, privilège jusqu’alors réservé… aux musiciens !


Ci-dessous, une version orchestrale de "la Pastorale" en vidéo et en album:




Par Lea Raso della Volta (dernière modification le 05/11/2009)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Quantum Lab - 03/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :