Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Eva Esztergar, Yvette Gazza-Cellario
21/03/2010

La Côte d'Azur Vue du Sexe, abécédaire érotique - E


L'abécédaire érotique ne pouvait pas mieux continuer qu'avec... érotisme!
Cette fois regardons de plus près la lettre E, 5e dans l'alphabet. En podcast, extrait du chapitre "E" de l'ouvrage écrit par Faustine Sappa et Bertrand Roussel, illustré par Patrick Moya, publié chez Gilletta Nice Matin.


E... comme érotisme

E (c) Patrick Moya
E (c) Patrick Moya
"L'érotisme est un pouvoir sexuel sans bornes, illimité, démesuré. Il faut le craindre."
Le marquis de Sade, en voyage à Nice en 1772

Musique et sensualité

S'il y a un art susceptible de provoquer des sensations diverses et très personnelles, c'est bien la musique. Pour André Peyregne, directeur du Conservatoire à rayonnement régional de Nice, il existe deux sortes musique: les charnelles et les spirituelles. "Celles qui racontent des histoires teintées d'érotisme ne sont pas forcément érotiques", souligne-t-il. "En outre, des musiques parlant d'autre chose peuvent être à l'origine de sensations érotiques." Et de prendre l'exemple du Don Juan de Mozart "l'opéra le plus amoureux", mais dont l'histoire ne se retrouve pas dans la musique, "qui pourrait être la musique sacrée". À l'inverse, dans les Contes d'Hoffmann d'Offenbach, la barcarolle, à l'origine chant des gondoliers vénitiens évoquant les mouvements lents d'une barque, est, pour André Peyregne, "comme une phrase bien tournée, un regard langoureux". Des mouvements de balancement, un va-et-vient évocateur au son duquel il est bon de se laisser aller. Certains styles de musique peuvent même conduire carrément à l'extase. Ce qu'Henri Amoroso, chanteur de bel canto en parallèle de son activité de neuropsychiatre à Nice, appelle le "frisson musical". "Le bel canto et l'instrument de communication de nature affective", souligne-t-il. "La note si du ténor provoque des réactions physiologiques car la partie émotionnelle du cerveau est alors stimulée." Une fabrication d'opiacés que l'on retrouve dans les mécanismes du plaisir sexuel. Henri Amoroso se souvient avoir vu à l'opéra de Nice en 1958, lors du deuxième acte de la Tosca, un homme tomber en pâmoison lors du cri de la victoire, et à l'Atrium de Monte-Carlo un ami amateur d'opéra avoir poétiquement "les boutons de la braguette qui craquaient"!
"Chez les vraies formes d'art lyrique, le contre-ut de la diva, la note la plus aiguë, peut provoquer une véritable réaction charnelle"
, renchérit André Peyregne, "tout à fait assimilable à une jouissance."



Le Podcast Journal publie ces extraits avec l'autorisation qui nous a été accordée. Toute copie des textes et des dessins est interdite, dans tous les pays.

Podcast audio ci-dessous

e_comme_erotisme.mp3 E_comme_érotisme.mp3  (1.84 Mo)




Par Eva Esztergar, Yvette Gazza-Cellario (dernière modification le 21/03/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

33e Fête du Cinéma - 23/06/2017

Imany est de retour - 08/06/2017

1 2 3 4 5 » ... 75





Dans nos blogs :

« Un clip au poil » 22 juin

Un clip au poil #6 : Best Coast - Crazy For You En cas de canicule, il est fortement recommandé d'écouter Best Coast les doigts de pied en...



Le Podcast Journal sur :