Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

La Syrie de Bachar Al-Assad en sursis thème du magazine Moyen-Orient


Dans sa dernière livraison d’octobre-décembre 2011, outre un entretien exclusif avec Hamit Bozarslan, de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales sur les "conséquences du printemps arabe au Moyen-Orient", le magazine géostratégique du groupe Aréion consacre un dossier exhaustif au "régime d’Al-Assad en sursis", complété par d’excellentes analyses sur l’Iran, le Maroc et le Yémen. Un entretien très instructif sur les "revendications des femmes en Arabie saoudite" et un passionnant article historique sur le "Madrid arabe" méritent également d’être lus avec attention.


La Syrie de Bachar Al-Assad en sursis thème du magazine Moyen-Orient

moyenorientbachar.mp3 MoyenOrientBachar.mp3  (2.55 Mo)


Son regard incisif sur les "conséquences du printemps arabe" ouvre le dernier numéro du trimestriel Moyen-Orient dont le dossier principal porte sur le "régime Al-Assad en sursis". Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales, Hamit Bozarslan décrypte les différences parfois invisibles entre les révoltes arabes, incluant la Libye et la situation en Syrie: l’auteur de "Sociologie politique du Moyen-Orient" (La Découverte, 2011) "n’exclut pas l’hypothèse d’une formule autoritaire", constatant qu’en "Tunisie et en Egypte, les dynamiques de révolution et de restauration sont allées de pair". Un "paradoxe de la situation" où, selon lui, "deux acteurs qui n’ont pas été à la base des révolutions se trouvent gagnants in fine": "l’armée et les islamistes, plus structurés" et qui "ont survécu à la répression et possèdent des cadres politiques que la rue n’a pas". Hamit Bozarslan relativise aussi le poids de la Turquie en rappelant que "M. Erdogan a reçu en 2010 le prix Kadhafi des droits de l’homme": les rues de Bengazi, voire celles de Damas, ne "regardent pas vers la Turquie", trop hésitante au début sur la Syrie, qualifiée elle-même de "pouvoir prédateur, basé sur le contrôle d’un Etat parallèle".

Le titre du groupe Aréion consacre justement un dossier exhaustif au régime de Damas. On ne perdra pas son temps à lire le premier article, étonnamment en décalage avec la situation réelle dans le pays : les deux auteurs en sont encore à s’interroger sur le fait de savoir si une partie majoritaire de la population veut le départ du président Assad, et ce, au motif que les habitants d’Alep et de Damas ne sont pas encore descendus manifester ! On rappellera que dès le mois de mai 2011, une réunion des attachés militaires occidentaux dans la capitale syrienne concluait au caractère inévitable, "à terme", de la fin du régime (http://www.podcastjournal.net/Le-Podcast-Edito-Syrie-Bachar-Al-Assad-c-est-fini-_a8306.html).

L'histoire passionnante du "Madrid arabe "

On se délectera, en revanche, des articles qui suivent dont celui, excellent, de Fabrice Balanche, Maître de Conférence à l’Université de Lyon 2 et Directeur du Groupe de recherche sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, à propos du "retournement de l’espace syrien": une analyse minutieuse et documentée sur l’organisation territoriale du pouvoir en place. L’auteur de "La région alaouite et le pouvoir syrien" (Ed. Karthala, 2006) décrit "l’extension rapide des quartiers informels ces dix dernières années, signal d’alarme auquel la nouvelle génération de dirigeants syriens n’a pas prêté attention tant elle était occupée par les opportunités d’enrichissement… ". On lira évidemment les réflexions d’Ignace Leverrier, un des meilleurs spécialistes du moment sur la Syrie et qui signe une étude brillante sur "Les Frères musulmans syriens: dans la révolution et dans la Syrie post-Bachar al-Assad".

Outre un article sur "La dangereuse alliance avec l’Iran" d’Augustin Galli, notamment les "quatre moments qui ont déterminé" l’alliance entre Damas et Téhéran ainsi que "l’endurance et l’adaptation aux besoins de l’Etat allié" et un papier de Rim Khouni Messaoud de l’Université de Paris 3 pour son dernier paragraphe bien fouillé sur "la centralité de la question palestinienne" dans "La leçon syrienne", signalons une analyse intéressante -un peu à contre-courant des élaborations alarmistes- sur le Maroc par Baudoin Dupret et Jean-Noël Ferrié. Enfin, la richesse de ce numéro tient sans doute à l’éclairant entretien réalisé avec Amélie Le Renard, Chargée de recherches au CNRS sur "Les revendications des femmes en Arabie saoudite" ainsi qu’au passionnant résumé de l’histoire du "Madrid arabe, un héritage oublié" par Gema Martin Munoz, Professeur de sociologie du monde arabe et islamique à l’Université autonome de Madrid.

www.geostrategique.com

26/10/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :