Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

La chronique culturelle de Colette: Une princesse de la musique à Monaco


Cecilia Bartoli a chanté vendredi 8 juillet 2016 à 21h30 dans la Cour d'honneur du Palais princier, au programme des airs de Haendel et aussi du compositeur monégasque Honoré François Marie Langlé, 1741-1805.


cecilia_bartoli_eva_esztergar.mp3 Cecilia Bartoli*.mp3  (357.55 Ko)

C'était pour elle une nouvelle expérience, en effet elle n'a jamais chanté en plein air. Mais ce n'était pas la seule de la soirée, car la cantatrice était accompagnée par l'orchestre des "Musiciens du Prince" dont elle est la directrice artistique. Et pour les musiciens, c'était leur concert inaugural.

Cecilia a créé cet ensemble des "Musiciens du Prince" grâce à l'aide et au soutien de S.A.S. Albert II et de sa sœur la Princesse de Hanovre. C'est ce qu'elle rappelle dans un entretien qu'elle a accordé au Press Club de Monaco.
Jean-Louis Grinda, directeur de l'Opéra de Monte-Carlo, qui y participait, fait revivre l'été 2015, il avait rencontré Cecilia à Salzbourg et ils étaient convenus de cette création d'un orchestre avec instruments d'époque. C'est d'ailleurs elle qui a baptisé ainsi l'ensemble. Et non sans fierté, le directeur monégasque insiste sur le fait qu'il n'y a qu'à Monaco qu'on peut voir une telle réalisation, une idée naît, on en parle et immédiatement c'est la réalisation. Il faut dire que la famille princière a un profond respect pour les artistes et fait tout pour que leur art soit mis en valeur. C'est ce qui s'est produit une fois encore. Cecilia Bartoli, qui est par ailleurs directrice artistique du festival de Pentecôte de Salzbourg depuis 2011, est loin d'être une inconnue à Monaco, il y a un certain nombre d'années, elle fut une éblouissante Rosine dans "Le Barbier de Séville". A son arrivée en 2007, Jean-Louis Grinda a souhaité la faire revenir au plus tôt, c'est ce qui s'est passé la saison dernière. Et elle rappelle qu'elle a très tôt abordé la musique baroque au cours de sa carrière, ce qui n'est guère étonnant, la présence d'Italiens dans les orchestres à cette époque est toujours attestée. Les "Musiciens du Prince" renouent avec une vieille tradition monégasque, ce qu'a rappelé récemment le Prince Albert II en évoquant la volonté de son aïeul Antoine Ier, surnommé Le Prince musicien, "de partager sa passion pour la musique et de mettre Monaco, dès le XVIIIe siècle, à la hauteur des fastes de Versailles en invitant régulièrement des ensembles musicaux". Les musiciens de ce nouvel orchestre, viennent de pays et d'horizons différents, ils seront dirigés par la violoniste Ada Pesch, membre fondateur et konzertmeister de La Scintilla, un des orchestres baroques qui accompagnent fréquemment Cecilia Bartoli et qui est par ailleurs fondatrice en 2004 et directrice artistique du festival de musique baroque d’Ernen, en Suisse.
Une tournée européenne est prévue, le 15 novembre 2016 au Concertgebouw d'Amsterdam, Paris le 17 au Théâtre des Champs-Élysées et quelques autres villes européennes encore et pas des moindres, Budapest, Vienne, Bruxelles, Londres…

A Cecilia Bartoli qui donne une bien belle définition de sa nouvelle fonction "Les Musiciens du Prince vont faire revivre la grande tradition européenne de la musique de Cour et je serai donc fière de pouvoir servir la famille Princière, la Principauté et ses résidents en étant, en quelque sorte, musicienne de cour", souhaitons tout le succès possible.

* Cecilia Bartoli a été interviewée par Eva Esztergar

10/07/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...



Le Podcast Journal sur :