Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
15/04/2016

La corruption en Algérie


La corruption s’opère principalement en devises étrangères, le dinar étant une monnaie non-convertible, elle n’intéresse pas les corrupteurs et corrompus.


Illustration. Photo (c) Kiwiev
Illustration. Photo (c) Kiwiev

corruption_algerie.mp3 Corruption Algérie.mp3  (915.75 Ko)


Selon le dernier rapport de "transparency international" (TI) sur la perception de la corruption dans le secteur public, publié le 27 janvier 2016, l’Algérie occupe la 88e place avec une note de 3.6 sur 10 sur une liste de 168 pays, gagnant ainsi 12 places par rapport à 2014 où elle s’est positionnée au 100e rang sur un classement de 175 pays. Une remontée qui s’explique par "le nombre moins important de pays dans le tableau de cette édition" selon le porte parole de l’association algérienne de lutte contre la corruption (AACC).

La petite et la moyenne corruption font partie intégrante de l’administration et des entreprises publiques en général. Dans de nombreux cas, pour obtenir un service quelconque, il faut prévoir le paiement de pots de vin et autres rétributions illégales.

La corruption a fini par se banaliser car la justice a toujours été incapable d’identifier et de punir les contrevenants étant elle-même gangrénée par ce cancer qui ronge la société algérienne.

Il est vrai que la corruption s’est développée à l’ombre de la croissance de l’économie informelle au sein de laquelle les échanges commerciaux s’effectuent sans aucune traçabilité au vu et au su des pouvoirs publics, indifférents ou incapables de la contrôler.

La grande corruption, à l’instar de "Panama papers", utilise des moyens sophistiqués tel qu’il est impossible pour les pays sous développés ou en voie de développement de pouvoir l’enrayer, sachant que le pouvoir des corrupteurs et de plus en plus subtil et invisible sans traçabilité.




Par (dernière modification le 14/04/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le Bon Coin a 10 ans - 02/10/2016

1 2 3 4 5 » ... 10




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :