Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
25/10/2015

La débâcle du XV de la Rose et les Bleus. Pourquoi? Et après?


Les équipes nationales anglaise et française ont quitté le mondial par la petite porte. Les attentes sont brisées et la désillusion est intenable. Difficile de s’en remettre.


sans_titre_1_94.mp3 Debacle XV la Rose les Bleus  (366.04 Ko)


C’est avec déception que les Anglais ont assisté à l’élimination prématurée de leur équipe nationale de la coupe du monde de rugby qu’ils organisent eux-mêmes. Les Tricolores ne feront pas mieux qu’une sortie en quarts, après une lourde défaite (62 à 13) face aux Néozélandais. S’agit-il, pour les deux équipes, d’une mauvaise préparation? Sélections sans niveau ni encadrement bien inspiré? Comment relever la tête après cette déroute?

Pour décrire cet échec, les médias utilisent des termes forts: humiliation, fessée, cauchemar. Les Anglais digèrent mal que leur équipe n’ait pas atteint au moins les quarts de finale, le minimum pour un pays hôte. Ils ont vite compris que pour rebondir, il va falloir se mettre en cause, recommencer à zéro et travailler dur. Selon "L’Équipe" toute l’organisation du rugby anglais risque d’être revue et tout le staff est invité à y contribuer. Seulement, l’avenir du sélectionneur est incertain.

Pour les Français, l’élimination est un désastre insupportable et le premier à en payer le prix c’est Philippe Saint-André, qui, non seulement assume les responsabilités mais a aussi dit "au revoir" à la sélection. On lui avait confié une 3e équipe au rang mondial et il la quitte au 7e rang. Comme les Anglais, tout est à refaire, tout est à reconstruire pour les Français. Pour redresser la barre, la fédération de rugby va opérer des changements à commencer par la tête, afin de démarrer sur de bases solides, pour pouvoir rivaliser avec de grandes équipes comme les All Blacks.




Par (dernière modification le 24/10/2015)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :