Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

La fin des vendanges 2015 dans le Bordelais


La saison des vendanges vient de se terminer. Environ 300.000 personnes se sont mobilisées pour la récolte du raisin. Bien que la tradition perdure, le nombre de vendangeurs tend à diminuer et leurs conditions d’accueil se dégradent progressivement.


Parcelle de vigne. Photo (c) Francis de la Godet
Parcelle de vigne. Photo (c) Francis de la Godet
phelan_vendanges_1.mp3 Phelan vendanges.mp3  (421.31 Ko)

Avec plus de 5 millions d’hectolitres de vin produits chaque année, le Bordeaux est le vin français le plus exporté, notamment aux Etats-Unis et en Asie où son marché connait une forte croissance.
Aujourd’hui, environ 60% des 10.000 châteaux de la région bordelaise utilisent des machines à vendanger. Seuls les grands crus et les petites exploitations, par désir de maintenir la tradition ou par aspect pratique, emploient des vendangeurs.

Au château Phelan Ségur, situé à Saint-Estèphe dans le Médoc, les vendanges ont débuté le 21 septembre 2015. Pendant trois semaines, une centaine de personnes y travaille. Celles-ci sont issues de milieux socio-professionnels et de zones géographiques diverses: des Médocains, retraités à la recherche d’un complément, travailleurs agricoles, issus pour la plupart de la communauté gitane, et des saisonniers, jeunes diplômés, étudiants, "teufeurs" ainsi que des jeunes Espagnols et Portugais.
Un melting pot réussi malgré une dégradation des conditions d'accueil. En effet, la majorité des châteaux n’offre plus le gîte et le couvert et les saisonniers se logent en grande partie dans des tentes ou des camions aménagés.

Toutefois, la tradition se maintient: pour marquer la fin des vendanges, le château organise la gerbaude, repas réunissant tous les participants à la cuvée 2015. D’après Fabrice Bacquey, maître de chaix à Phelan, "la cuvée 2015 devrait être exceptionnelle".



26/10/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le yassa de poulet - 11/09/2017

1 2 3 4 5 » ... 10





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :