Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

CP

Lancement de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine


Le lancement de la "Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine" est un moment historique doublé d'une avancée significative a déclaré le Président de l'Assemblée général des Nations Unies, Sam Kutesa.


Dans sa résolution A/68/L.34, l'Assemblée générale a décidé le 19 décembre 2013 que la décennie allant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2024 serait la "Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine". Assortie d'un Programme d'action et dotée d'un budget de 5,5 milliards de dollars, la Décennie a pour thème "Personnes d'ascendance africaine: considération, justice et développement".

"Avec le lancement de cette Décennie, l'Assemblée générale prouve que les difficultés touchant les personnes d'ascendance africaine sont une source de préoccupation dans le monde entier, et pas uniquement sur le continent américain", a affirmé le Président de l'Assemblée général à l'entame de son allocution.

Reprenant les trois grands thèmes, à commencer par celui de la "considération", le Président s'est félicité de l'adoption en 2001 par la communauté internationale de la Déclaration et du Programme d'action de Durban (DDAP) lors de la Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée.
S'agissant de la "justice", le Président s'est inquiété du fait que les personnes d'ascendance africaine soient trop souvent les victimes de crimes et de violences, s'exposant également à des discriminations lorsqu'elles demandent réparation.
Sur le thème du "développement", le Président de l'Assemblée général a salué la reconnaissance par la communauté internationale de la corrélation entre discrimination et pauvreté. "Malgré les preuves abondantes et irréfutables des contributions des personnes d'ascendance africaine au développement de nos sociétés, trop souvent, ils sont marginalisés, stigmatisés et victimes de stéréotypes", a-t-il ajouté, exhortant les États membres à prendre des mesures pour mettre un terme à ces discriminations.

En audio, Mireille Fanon-Mendès, fille de Frantz Fanon; Présidente du groupe d'experts sur les populations d’ascendance africaine (propos recueillis par Priscilla Lecomte)


14/12/2014




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 62





Dans nos blogs :

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...



Le Podcast Journal sur :