Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Gilles Carvoyeur
05/11/2008

Le Lavandou : Un brin d'espoir pour Baptiste, 2 ans et demi, atteint d'une maladie orpheline

Vos articles dans votre Podcast Journal


Personne n’est indifférent à cette infernale course contre la montre ! Ainsi, Laurent Perusore, comédien de la série « Plus Belle la Vie ! » est le parrain de l’association « Hello Baptiste », créée par les parents pour tenter de lutter contre ce mal impossible. Le comédien va bientôt raconter l’histoire de Baptiste dans Télé Star. Dans le Var, de Toulon à Saint-Tropez, les gestes de soutien se multiplient également, personne ne pouvant rester indifférent devant une telle cruauté de la vie. Touché par le drame qui frappe la famille Bernard et leur enfant, Pierre Ribot, le Directeur Général de la SARL Lys, à La Crau (Var), a remis un chèque de 200€. Et, le maire de Hyères Jacques Politi et sa femme, dont on connait la grande générosité, vont réunir des fonds pour permettre aux parents de rester près de leur fils pendant ses soins. Autre bonne nouvelle : Baptiste et ses parents sont invités à l’arbre de Noël de l’Elysée, en présence de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni. Bref, c’est une extraordinaire chaîne de solidarité qui se met en place !


Demain, il sera trop tard

Le Lavandou : Un brin d'espoir pour Baptiste, 2 ans et demi, atteint d'une maladie orpheline
C’est la fête des morts. Un jour paradoxal pour tenter de sauver une petite vie en sursis. Céline et Eric Bernard accueillent tous leurs amis en famille dans leur jolie maison de Valcros, un quartier résidentiel de La Londe les Maures (Var), une station balnéaire située à mi chemin entre Hyères et Le Lavandou. Baptiste est dans son nouveau siège, à moitié allongé, participant à toute cette agitation inattendue. A peine rentrés de Paris, où ils avaient rendez-vous, le samedi 1er novembre à l’hôpital Necker, avec le professeur MUNICH, le conseiller médical de l’Élysée, les parents de Baptiste ont fait part des dernières nouvelles à leurs amis. Ils racontent qu’en ce jour férié, l’hôpital Necker était quasi désert. Mais le professeur MUNICH avait tenu à les rencontrer. Il leur a consacré un long moment, un accueil chaleureux, une écoute extraordinaire et rare, une réponse tant attendue et réconfortante. Désormais, des contacts sérieux sont établis grâce à Alex Dumas du Lavandou qui va tout tenter pour faire entrer Baptiste début janvier 2009 dans un nouveau protocole d’essai en France, celui du professeur Montauban du Département français du laboratoire SCHAIRE qui diffuse la Metazime, cette enzyme qui pourrait sauver Baptiste.

L’annonce de cette maladie orpheline leur est tombé dessus comme un coup de massue derrière la tête ! Le 13 juin 2008, Céline Bernard et son époux, un couple habitant dans la région du Lavandou (Var), apprennent que leur fils Baptiste est atteint d'une maladie rare, la leucodystrophie métachromatique. Un terrible compte à rebours commence. « La leucodystrophie métachromatique est la plus fréquente des leucodystrophies causée par la mutation d'un gène entraînant une incapacité à cataboliser le cérébroside sulfate. Le cérébroside sulfate est présent dans tout l'organisme mais principalement au niveau du système nerveux central, des reins .Les signes les plus tardifs sont une impossibilité de se tenir debout, des troubles de la parole, une dégradation des fonctions intellectuelles des douleurs des bras et des jambes, des crises d'épilepsies focales ou généralisées, des troubles de la vue et une diminution de l'audition. Au stade terminal de la maladie, l'enfant est grabataire, présente une hypertonie généralisé, il est aveugle et nourri par sonde gastrique. En l'absence de traitement la durée de vie est de trois ans mais peut aller jusqu'à dix ans » explique Céline avec la précision d’un médecin spécialiste. « Nous ne connaissions pas cette maladie et notre vie a basculé ce jour là avec l'annonce du diagnostic ».

Demain il sera trop tard

Une si grande solidarité de cœur qui donne aux parents l’espoir et la force de croire à l’avenir. « Demain, il sera trop tard, avertit, pessimiste, Céline, car l'évolution du mal est très rapide. En trois mois, Baptiste a perdu l'usage de la parole, et reste en position allongée. Nous ne pouvons plus attendre et il faut parvenir à ces essais ». Malgré la maladie de leur enfant, les parents ont repris leur travail. Ils veulent rester debout même s’ils sont très tristes et bouleversés. Mais l'important aujourd'hui, pour eux, est de lutter pour que Baptiste vive. « C'est pourquoi nous luttons et nous essayons de garder une vie normale. En conservant nos habitudes nous conservons aussi nos amis et nous préservons notre famille afin de ne pas éloigner ceux qui nous aiment. C'est une thérapie par l'action et non par la passivité » ajoute la jeune femme, pleine d’espoir. « Nous visons comme des funambules, notre objectif étant de traverser cette épreuve la tête haute. Nous penchons tantôt à droite, tantôt à gauche mais l'objectif est de traverse cette épreuve. Voilà à quoi se résume notre vie aujourd'hui » conclut la mère de Baptiste.



Pour ceux qui veulent aider Baptiste, le mieux est encore d’aller sur le site Internet qui lui est consacré en tapant « Hello Baptiste » sur Google.


Par Gilles Carvoyeur (dernière modification le 19/01/2009)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le pied - 02/07/2016

La vitamine D - 17/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 13




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :