Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Le MoMa à la Fondation Louis Vuitton


Jusqu'au 5 mars 2018, c'est avec une sélection de 200 chefs d'œuvre provenant du Museum of Modern Art que la fondation Louis Vuitton expose ''Être moderne: Le MoMa à Paris".


Le MoMa à Paris. Photo prise par Sarah Barreiros.
Le MoMa à Paris. Photo prise par Sarah Barreiros.
moma_paris.mp3 MoMa Paris.mp3  (560.81 Ko)

Peintures, photographies, designs, architectures, on retrouve toutes formes d'art dans le bâtiment dessiné par l'architecte Franck Owen Gehry. Du classique au high-tech, l'exposition est un véritable voyage dans le temps qui retrace l'histoire du musée new-yorkais depuis sa création en 1929, jusqu'à présent. Les œuvres, pour certaines exposées pour la première fois en France comme les "Campbell's Soup" d'Andy Warhol, ou "Identical Twins" de Diane Arbus, sont réparties sur les quatre niveaux de la fondation et classées par ordres chronologiques. Situé dans le quartier de Midtown, dans l'arrondissement de Manhattan, ce musée a été l'un des précurseurs en matière d'exposition d'art vivant et contemporain, de photographie et de projections vidéo. Cette exposition a été réalisée grâce au PDG du groupe de luxe Moët Hennessy Louis Vuitton, Bernard Arnault, qui a été garant de plusieurs expositions du MoMa comme l'exposition Richard Serra à Paris en 2007.

De l'histoire du musée...

"She Wolf" de Jackson Pollock. Photo prise par Sarah Barreiros.
"She Wolf" de Jackson Pollock. Photo prise par Sarah Barreiros.
Le premier niveau de l'exposition nous plonge directement dans les débuts du MoMa avec l'acquisition de chefs-d'œuvre européens avec l'une des premières peintures à entrer dans la collection celle de "La maison de la voie ferrée" de Hooper. Œuvre très classique qui souligne le fait, entre autres, qu'à cette période d'avant-guerre, les États-Unis sont peu avancés en matière d'art et les artistes européens sont les plus inspirants. La seconde salle nous emmène ensuite vers les origines de la modernité avec "Le baigneur" de Cézanne, père de la géométrisation et du cubisme. Dans cette salle, on y trouve également des objets de design industriel, reflet de la société américaine des années '30, des photographies en noir et blanc de Walker Evans mais aussi le tout premier film d'animation Walt Disney. "Le départ", cette triple toile de Max Beckman représente la montée du totalitarisme et de la Seconde Guerre mondiale avec la représentation de l'espoir au milieu de l'horreur et de l'oppression. Nous sommes ensuite dirigés sur d'autres étages, vers un art moderne exclusivement américain.

...vers la pop-culture américaine engagée

"Campell's Soup Cans" d'Andy Wharhol. Photo prise par Sarah Barreiros.
"Campell's Soup Cans" d'Andy Wharhol. Photo prise par Sarah Barreiros.
En effet, le MoMa accompagne l'émergence d'un expressionnisme abstrait comme avec le premier tableau à entrer dans un musée "She Wolf" de Pollock. Cette figure féminine "monstrueuse" où l'on ressent l'intensité et les émotions puissantes qui animent ce tableau par les gestes de peintures "creusés" et les matières pâteuses utilisées novatrices. En avançant vers la section des années '60 nous sommes surpris par les boîtes de soupe "Campbell’s" d'Andy Warhol représentées à répétition, qui exprime le développement de la société de consommation, ou encore le lumineux "Human-Need-Desire" de Bruce Nauman. L'attachement du MoMa à la création vivante est traversé par la mondialisation et les interrogations identitaires et culturelles qu'elle engendre. L'exposition reflète les engagements passés et présents du musée. Une ouverture marquée vers les artistes noirs américains, les artistes femmes, et ceux venus d'autres horizons qui souhaitaient faire entendre leur voix et faire passer un message de lutte, de paix et d'égalité.


26/10/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :