Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
10/11/2013

Le Podcast Edito – Loi sur la prostitution: les tentations inconscientes de régir la sexualité


Prévu pour la fin du mois de novembre, le vote d’une loi sur la "pénalisation du client", outre la polémique qu’elle déclenche, évite de poser clairement la question humaine de la prostitution tout en révélant plus que jamais les rapports psychiques entre l’argent et le sexe.


editoloiprostitution_1.mp3 edito_loi_prostitution.mp3  (1.1 Mo)


Personne ne conteste la nécessité de lutter contre les réseaux mafieux du proxénétisme, contre l’esclavagisme sexuel et la pédopornographie. Mais la loi qui sera débattue fin novembre visant à "pénaliser le client" de la prostitution par une contravention de 5e classe (1500 euros d'amende, doublée en cas de récidive) recèle une hypocrisie et trahit une finalité sous-jacente des sociétés contemporaines: la future législation se désintéresse du sort de la prostituée pour se concentrer sur l’incrimination du rapport marchand. En clair, cette loi se débarrasse du "sexuel" humain: elle s’en détourne, si l’on ose dire, au profit de la transaction financière.

Une propension, hélas, générale des sociétés modernes, toujours inquiètes des méfaits de l’énigmatique liberté du sujet et davantage préoccupées par la définition d’un cadre normatif, socialement – voire politiquement – apaisant. Les évolutions psychologisantes des sciences n’y échappent pas non plus, elles qui remplacent les pulsions par une théorie de la motivation, l’inconscient par des circuits neuronaux, la prise de conscience par le traitement de l’information et le surmoi par la pression sociale. Au désir pulsionnel de chaque individu se substituent désormais la mesure comptable, la quantification rationnelle, à l’image des "troubles de l’hyper-sexualité" entrés dans le dernier Manuel Statistique et Diagnostique (DSM 5), prélude à la reconnaissance des addictions sexuelles. Comme pour le poisson dans une ancienne publicité de la télévision, "pas plus de deux fois par semaine"!

L'argent et le sexe

L’esprit de cette loi rejoint paradoxalement celles et ceux qui, manifestant contre le mariage pour tous, visaient à réduire illusoirement la sexualité au seul domaine de la procréation et ne reconnaissaient pas cette "sexualité élargie", débordant à jamais la seule génitalité reproductrice adulte, ne serait-ce qu’en raison du primat imposé par le sexuel infantile et polymorphe.

Mais l’inconscient humain se joue déjà de ce futur texte prescriptif: mettant à l’index pénal la rétribution en numéraire du "service", il ne fait qu’éclairer davantage l’analité psychique du rapport entre l’argent et le sexe sous un de ses multiples travestissements. Ainsi que le rapport asymétrique remémorant le "flirt" séducteur originel: tels les créanciers de l'imprescriptible dette maternelle d'autres eux-mêmes à recouvrer dans l’urgence, le paiement, diraient les chauffeurs de taxi, devient le "prix de la course".


Par (dernière modification le 10/11/2013)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

De profundis - 02/07/2017

Au spectacle ce soir - 28/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Pollution à l'acide: le plus jeune maire de France témoigne en exclusivité,

Début juillet, un employé d’un sous-traitant Arcelor Mittal avait révélé avoir été contraint de déverser de l’acide directement sur un site...



Le Podcast Journal sur :