Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Silvia Sartori
16/06/2009

Les baleines à bosse en ligne de mire – l’Europe doit décider de leur destin


Madère, Portugal, 16 juin 2009 : à l’occasion de la prochaine réunion de la Commission Baleinière Internationale (CBI) qui se tiendra du 22 au 26 Juin 2009 à Madère, au Portugal, la baleine à bosse sera dans la ligne de mire. Le Danemark sollicite pour le Groenland un quota d’abattage de 50 baleines à bosse au large du Groenland occidental sous la catégorie de la « chasse aborigène de subsistance ».


Les baleines à bosse en ligne de mire – l’Europe doit décider de leur destin
Le Danemark prétend que davantage de viande de baleine est nécessaire pour satisfaire les besoins nutritionnels de la population du Groenland, gouvernement autonome appartenant au Royaume du Danemark. La WDCS, Whale and Dolphin Conservation Society, dénonce le caractère non corroboré et dangereux de cette requête.

La revendication du Groenland selon laquelle les communautés indigènes auraient besoin de davantage de viande de baleine que celle fournie par ses quotas actuels n’est pas convaincante. Pendant les dix dernières années, ils n’ont jamais pris toutes les baleines mises à disposition par leur quota de « subsistance » ; ils gaspillent, stockent ou vendent dans les supermarchés de grosses quantités de viande disponibles même pour les touristes, ce qui est contraire au caractère non commercial de la chasse de « subsistance ». De plus, chaque année, environ 4000 petites baleines et marsouins sont tués au Groenland.

La requête du Danemark pour augmenter la chasse à la baleine au Groenland ne vise pas à satisfaire les « besoins de subsistance » mais plutôt à consentir la chasse commerciale dans les régions arctiques. "Tout simplement, le Danemark ne dit pas toute la vérité" affirme Nicolas Entrup, porte-parole de la WDCS à Madère.


Le Groenland peut exploiter les ambiguïtés et les lacunes des règlements de la CBI car il n’existe pas de normes internationales contraignantes qui réglementent la « chasse de subsistance ». Si on ne complète pas cette reforme, le Groenland pourra continuer sa politique motivée par des intérêts privés dans le cadre de la CBI. Nicolas Entrup ajoute : "La WDCS n’est pas contraire à la chasse de subsistance de la part des populations indigènes, y compris celles du Groenland, qui ont été identifiées par la CBI comme des populations dont la légitime subsistance relève des baleines. Cependant, le quota annuel de 10 baleines à bosse sollicité par le Groenland fournirait davantage de viande de baleine que celle nécessaire pour satisfaire leurs besoins."

Le vote des Pays membres de l’U. E., qui voteront comme un seul bloc, sera déterminant en ce qui concerne la décision de légaliser ou non la chasse à la baleine à bosse dans les eaux européennes. "Une intense activité de lobbying de la part du Danemark, soutenu par la Suède, est actuellement mise en œuvre afin d’obtenir un consensus en faveur de la proposition du Groenland" - a signalé Nicolas Entrup qui participe à la conférence - "La WDCS exhorte donc les Etats membres ainsi que la Présidence Tchèque à ne pas mettre en jeu la réputation de l’U.E. traditionnellement engagée dans la conservation des populations mondiales de cétacés".

Le massacre des êtres doués d'intelligence et la cruauté des pêcheurs (images vidéo pouvant choquer)



Par Silvia Sartori (dernière modification le 16/06/2009)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Nés quelque part" - 11/04/2017

1 2 3 4 5 » ... 23





Dans nos blogs :

« Un clip au poil » 22 juin

Un clip au poil #6 : Best Coast - Crazy For You En cas de canicule, il est fortement recommandé d'écouter Best Coast les doigts de pied en...



Le Podcast Journal sur :