Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
CCDH
21/07/2015

Les dangers des régulateurs de l'humeur chez les femmes enceintes

Vos articles dans votre Podcast Journal


L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) vient d'annoncer les modifications des conditions de prescription et de délivrance de médicaments à base de Valproate et dérivés. Parmi eux deux psychotropes régulateurs de l'humeur: le Dépakote et la Dépamide, prescrits pour les troubles bipolaires. La prescription initiale et de renouvellement sont modifiées et le rapport bénéfice/risque devra être réévalué au moins une fois par an. L'agence du médicament alerte sur les risques liés à leur utilisation pendant la grossesse.


Le Dépakote et la Dépamide sont tous deux des régulateurs de l'humeur. Commercialisés par le laboratoire Sanofi-Aventis, ils sont remboursés à 65% par la sécurité sociale. Effets secondaires: maux d'estomac, nausées, prise de poids, règles irrégulières, tremblements, chute de cheveux, maux de tête, confusion, perte d'audition, hépatite, etc.

Plusieurs études ont montré que ces médicaments augmentent le risque d'anomalies chez l'enfant à naître: multiplication par 3 à 4 du risque de malformations (système nerveux, cœur, rein, membres...), augmentation du risque de troubles psychomoteurs, augmentation de la fréquence des troubles envahissants du développement (syndromes apparentés à l'autisme). A savoir que ces médicament passent également dans le lait maternel.

Les Français sont parmi les plus gros consommateurs de drogues psychiatriques en Europe. Alors que leurs effets dévastateurs sont de plus en plus reconnus, nous sommes aujourd'hui témoins de leurs effets sur les nourrissons et les enfants.

La CCDH, association créée en 1974 en France pour dénoncer les abus psychiatriques et faire respecter les droits de l'Homme en psychiatrie, alerte les autorités de santé et demande plus de contrôle sur les prescriptions de ces produits, afin de faire cesser la consommation abusive et désastreuse de ces drogues psychiatriques.



Par CCDH (dernière modification le 21/07/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le pied - 02/07/2016

La vitamine D - 17/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 13




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :