Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
26/02/2016

Les présidents français en Argentine


François Hollande, en déplacement en Amérique Latine, s'est rendu officiellement les 24 et 25 février 2016 en Argentine. Une visite très attendue par le gouvernement en place qui espère une ouverture des marchés entre entre les deux pays. L’occasion de revenir sur les déplacements des présidents français en Argentine.


Buenos Aires se prépare à la venue de François Hollande. Photo (c) Marie-Rachel Aparis
Buenos Aires se prépare à la venue de François Hollande. Photo (c) Marie-Rachel Aparis

president_francais_argentine_1.mp3 Présidents français en Argentine.mp3  (104.69 Ko)


Premier président de la Ve République française, Charles de Gaulle se rend en Argentine en octobre 1964, à l’occasion d’un voyage à travers toute l’Amérique latine. Cette visite officielle, a pour but principal de présenter la France comme une troisième alternative aux deux polarités ennemies de l'époque, à savoir l’URSS et les États-Unis. Le voyage est alors perçu par les États-Unis comme un nouvel affront de la politique étrangère française.

En Argentine, De Gaulle est reçu par le président Arthuro Illia, dans un contexte plutôt tendu. En effet, Juan Perón, réhabilité depuis peu, tente de déstabiliser le pouvoir en appelant ses partisans à saluer De Gaulle "comme ils le salueraient lui". Pendant le séjour du président français, de nombreuses manifestations pro-Perón éclatent, mettant Charles De Gaulle dans une situation diplomatique délicate. Durant son allocution face à la communauté française, il n'omettra pas de louer le peuple argentin sans pour autant nommer Juan Perón.

C'est 23 ans plus tard, en octobre 1987, que François Mitterrand se rend à Buenos Aires. Le dirigeant socialiste est reçu par Raúl Alfonsín, premier président élu démocratiquement depuis 1974. Le pays, alors secoué par une grave crise politique et économique, héritage des années de dictature militaire, cherche à renforcer la coopération économique avec les pays du nord. Raúl Alfonsin profite néanmoins de la venue du président français pour critiquer les mesures protectionnistes adoptées par la communauté européenne à l’encontre de l’Argentine.

Après un voyage de plusieurs jours en Amérique Latine, Jacques Chirac atterrit le 11 mars 1997 en Argentine. Accueilli par le président au pouvoir Carlos Menem, le président français est venu défendre sa vision d'un monde multipolaire. A quelques semaines de la visite de son homologue américain Bill Clinton, le message de Jacques Chirac adressé aux États-Unis est on ne peut plus clair.

Comme lors de son séjour au Brésil quelques jours plus tôt, le président français est confronté aux critiques relatives au déséquilibre des relations économiques bilatérales, alors que l'accord-cadre signé à la fin de 1995 entre l'Union européenne et le Mercosur prévoit, à terme, une libéralisation complète des échanges.

Enfin, même si Nicolas Sarkozy ne s'est jamais déplacé officiellement en Argentine durant son quinquennat, rappelons qu'en août 2015, alors qu'on parle de plus en plus de son retour en politique, il passe quelque jours à Buenos Aires. Il profitera de son séjour pour rencontrer les deux candidats, alors favoris à la présidence, Daniel Scioli et Mauricio Macri.

Premier président français en exercice à fouler le sol argentin depuis 19 ans, François Hollande compte sur cette visite pour stimuler les relations économiques franco-argentines. Néanmoins, sa venue aura également une portée mémorielle. En effet, 40 ans après le coup d’État militaire de 1976, François Hollande rencontre, à Buenos Aires, l’ONG des "Grands-mères de la place de Mai", qui œuvre pour rendre à leur famille légitime les enfants volés par la dictature miliaire.



Par (dernière modification le 25/02/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :