Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Podcast Journal

Les principautés soutiennent les femmes à Madagascar

CP


Les Principautés de Monaco et d’Andorre viennent de signer un accord avec le Fonds des Nations Unies pour la Population et le Programme Alimentaire Mondial pour réduire la vulnérabilité des femmes en âge de procréer à Madagascar. Il s’agit d’un programme novateur et efficace en raison de sa mise en œuvre par deux agences des Nations Unis et de son financement par deux Etats de petite dimension.


Photo © DR
Photo © DR
Les crises alimentaires qui touchent le Sud de Madagascar augmentent la précarité et la vulnérabilité des femmes en âge de procréer (incluant les femmes enceintes et celles qui allaitent) et les enfants de 0 à 2 ans.

Une étude menée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) en juillet dernier dans les Régions d’Anosy et d’Androy a montré que :

·plus de 80% des femmes accouchent dans des conditions risquées à domicile ;

·le taux d’anémie pour les femmes enceintes est élevé, il est lié au paludisme et à la malnutrition ;

·le taux de couverture contraceptive est extrêmement bas (5,23%).

Sur la base de ces constatations et des résultats encourageants donnés par le projet pilote mené par le FNUAP dans ces régions, un accord de coopération a été signé en septembre 2009 entre les Principautés de Monaco et d’Andorre, le FNUAP et le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Il a pour objectifs de fidéliser les femmes à aller dans des centres de santé gratuit et de renforcer la lutte contre la malnutrition des groupes les plus vulnérables dans 5 communes de l’Androy et de l’Anosy.

Ce programme, d’une durée de 4 ans et d’un montant total de plus de 700.000 €, sera financé à hauteur de 320.000 € pour la partie monégasque et 200.000 € pour Andorre.

Pour arriver aux résultats attendus – une fréquentation des services de santé par 80% des femmes (14.700 personnes par an) et la distribution d’aide alimentaire fortifiée et de vitamines (au moins 4.200 enfants de moins de 2 ans et 2.500 femmes) - le FNUAP aura pour mission :

·de doter les services de santé en médicaments, équipements et consommables médicaux ;

·de former les personnels de santé ;

·de sensibiliser les familles pour qu’elles adoptent ces services.

Le PAM aura quant à lui à charge d’acheter et de distribuer de l’aide alimentaire (farine, huile, sucre) et des compléments nutritionnels selon le protocole national du Ministère de la Santé de Madagascar.

Avec ce programme ambitieux, qui peut se reproduire dans d’autres régions, la Principauté de Monaco affirme une nouvelle fois la priorité qu’elle donne à la santé maternelle et infantile, et par la même à la santé publique, premier domaine d’intervention de son aide publique au développement. Andorre pour sa part, privilégie l’aide au développement en faveur des femmes et des enfants, pierre angulaire de la coopération andorrane dans le domaine international.

05/10/2009








Dans nos blogs :

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...



Le Podcast Journal sur :