Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
J.N.B.L.
13/03/2016

Les victimes de torture au Kazakhstan

Communication de notre partenaire


Dans son nouveau rapport rendu public le 3 mars 2016, Amnesty International signale que les autorités du Kazakhstan ne respectent pas leur obligation de mener dans les plus brefs délais une enquête impartiale et efficace sur les signalements d'actes de torture et d'autres mauvais traitements commis par des agents de services d'application des lois ou par des membres du personnel pénitentiaire.


Image capture vidéo
Image capture vidéo

kas.mp3 Kazakhstan torture  (227.06 Ko)


Dans ce rapport intitulé "Dead End Justice: Impunity for Torture in Kazakhstan", Amnesty International révèle qu'alors que les organisations de défense des droits humains au Kazakhstan reçoivent chaque année des centaines de signalements d'actes de torture et d'autres mauvais traitements, seul un petit nombre de cas sont enregistrés et un plus petit nombre encore aboutissent à des poursuites et ce, en raison de la crainte de représailles, de l'absence d'accès à des informations juridiques pertinentes ou encore parce que les victimes pensent que rien ne sera fait.

"L'absence d'enquête sur les actes de torture et de poursuites judiciaires contre les responsables présumés prive les victimes de tout espoir et les intimide, car elles doivent alors compter sur leurs proches et un petit nombre de militants de la société civile et d'avocats engagés pour s'atteler à une procédure d'appel labyrinthique afin de contester le refus d'enquêter sur des informations faisant état de torture", a déclaré John Dalhuisen, directeur du bureau régional Europe et Asie centrale à Amnesty International.

Durant les sept premiers mois de l'année 2015, seuls 10 cas de torture ont pu être portés devant les tribunaux, et cinq d'entre eux ont abouti à une condamnation.




Par J.N.B.L. (dernière modification le 13/03/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :