Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

MUSIQUE - Wax Tailor, plus qu'un simple musicien, un véritable "metteur en sons"


Vendredi 28 novembre, le DJ français Wax Tailor donnait un concert à Budapest au A38 dans le cadre de sa tournée mondiale qui l'a mené aux quatre coins du monde avant de finir en Europe centrale. Rencontre avec un artiste qui, en quelques années s'est construit une renommée dépassant largement les frontières de l'Hexagone en proposant un mélange subtil de diverses influences musicales allant du hip hop à la musique électronique en passant par le jazz.


MUSIQUE - Wax Tailor, plus qu'un simple musicien, un véritable "metteur en sons"
Dans les années 90, Jean-Christophe Le Saout alias Wax Tailor découvre le rap et se passionne très vite pour cette musique. Membre du groupe "La formule", il multiplie les projets de collaboration et crée en 1998 "Lab'Oratoire", son propre label de production. C'est en 2002 que naît le projet Wax Tailor en collaboration avec la chanteuse Charlotte Savary "rencontrée par connaissance de manière informelle et avec qui la compatibilité vocale été immédiate", la violoncelliste Marina Quaisse, la flûtiste Ludivine Issambourg et le scénographe Nils Incandela. Le premier album, "Tales of the forgotten melodies", sorti en 2005 rencontre un succès immédiat. Grâce à un mélange entre les tempos hip hop et la mélodie d'instruments classiques comme le violoncelle ou la flûte traversière, Wax Tailor explore de nouvelles voies musicales qui trouvent un écho au-delà des milieux spécialisés. La reprise du célèbre "Que Sera, Sera", chanson populaire des années 50 écrite par Jay Livingston et Ray Evans et utilisée dans "L'homme qui en savait trop" d'Alfred Hitchcock, symbolise bien la magie qui semble opérer dans cette album. Très attendu, le deuxième album "Hope and Sorrow" le consacre définitivement comme un artiste majeur de la scène électronique mondiale. Wax Tailor propose des titres à connotation hip hop "The games you play" en collaboration avec la rappeuse américaine Voice, originaire de la Nouvelle-Orléans, "artiste très féminine et cohérente". L'artiste français nous a confié que cette collaboration ne serait pas éphémère et il se pourrait bien qu'on retrouve Voice sur le prochain album qui doit sortir en 2009.



Un artiste à écouter et à regarder

MUSIQUE - Wax Tailor, plus qu'un simple musicien, un véritable "metteur en sons"
Grâce à des effets visuels et des vidéos diffusées sur grand écran, les concerts de Wax Tailor sont aussi de véritables shows où l'atmosphère musicale est renforcée par les images. Pour cet artiste aux multiples influences qui se considère lui-même comme "un metteur en sons", "la cohérence entre la musique, l'image et le message transmis lors de concerts est primordiale". Ainsi, un album ne doit pas être un enchaînement de chansons différentes, mais doit proposer une atmosphère qui se retrouve aussi bien dans la musique que dans les concerts, les clips ou la pochette du disque. Wax Tailor est également un artiste engagé pour des thèmes comme l'écologie avec la chanson "there is a danger" qui, en live, est accompagnée d'un clip d'images du film "Une vérité qui dérange" de Al Gore. Après une tournée de plus d'un an, Wax Tailor retourne en studio pour préparer un nouvel album des plus attendus.



11/12/2008




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :