Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
02/02/2016

Made in France: une fiction rattrapée par la réalité


Initialement prévue pour l’année 2014, la sortie du film "Made in France" de Nicolas Boukhrief a été repoussé le 18 novembre 2015, avant d’être déprogrammé suite aux attentats survenus six jours plus tôt dans la capitale. Résultat, la sortie est uniquement en e-cinéma sur toutes les plateformes VOD depuis le vendredi 29 janvier 2016.


Image extraite du film "Made in France" de Nicolas Boukhrief. Photo (c) Pretty Pictures
Image extraite du film "Made in France" de Nicolas Boukhrief. Photo (c) Pretty Pictures

made_in_france.mp3 Made in France.mp3  (851.05 Ko)


Film maudit pour certain ou film prémonitoire pour d’autre, l’œuvre de Nicolas Boukhrief ne laisse pas indifférent les Français. Et pour cause, le scénario (imaginé dès 1995) rappelle étrangement celui des attentats du 13 novembre. "Made in France" raconte l’infiltration d’un journaliste au sein des milieux intégristes de la banlieue parisienne et suit des jeunes "apprentis-terroristes" ayant pour mission de constituer une cellule djihadiste, afin de commettre plusieurs attentats dans la capitale.

Le film polémique et choc "Salafistes" est sortie dans les salles mercredi dernier avec une restriction d’âge. "Made in France" n’aura pas eu cette chance. Face à cette malheureuse coïncidence, le thriller sera repoussé, puis déprogrammé face à ces événements. Glaçant de réalisme et trop proche de la réalité, il serait qualifié d’"anxiogène".

"Il faut reconnaître que toute la polémique autour de la sortie du film, complètement involontaire, lui a donné une existence médiatique plus importante sans doute que celle qu’il aurait eu sans les tragédies de janvier et novembre 2015. Le destin étrange de ce film, d’être en quelque sorte puni d’avoir eu raison, est aussi le symptôme d’une frilosité du cinéma français face aux questions politiques", a déclaré Nicolas Boukhrief.




Par (dernière modification le 01/02/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :