Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Vendredi 18 Avril 2014
12:34
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

CP

Mali: Enfants soldats et patrimoine culturel en danger

17/04/2012
Lu par 890 visiteurs web

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, Radikha Coomaraswamy, se dit très préoccupée par les informations faisant état du recrutement et de l'utilisation d'enfants par les rebelles Touaregs et les milices islamistes dans le nord du Mali.


Photo (c) Alexis N. Vorontzoff / UNESCO
Photo (c) Alexis N. Vorontzoff / UNESCO
"Dans aucune circonstance, le recrutement et l'utilisation d'enfants ne peuvent être tolérés. Je souhaite rappeler à toutes les forces qu'elles ont pour responsabilité de respecter leurs obligations en vertu du droit international", a dit Radikha Coomaraswamy. Le communiqué de presse précise que selon les informations obtenues, des femmes et des enfants ont été enlevés et violés et que des hôpitaux ont été pillés. La situation sécuritaire volatile et l'accès limité à la région ont empêché les Nations Unies d'enquêter véritablement sur les cas signalés. "Nous avons été alertés et nous surveillerons de près la situation en cours et les violations commises contre les enfants par toutes les parties".

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, s'était dite vivement préoccupée par les informations faisant état de graves violations des droits de l'homme contre la population du Mali, en particulier dans les zones du nord du pays tenues par les rebelles, et avait appelé à prendre des mesures urgentes pour mettre fin à l'instabilité politique provoquée par les violences.

Avec l'escalade de la crise humanitaire, plus de 200.000 personnes, dont de nombreux enfants, ont fui le nord du Mali.

Parallèlement à ces évènements tragiques, Irina Bokova, la Directrice générale de l'UNESCO s'est alarmée du sort du "patrimoine culturel inestimable de Tombouctou", suite aux informations indiquant que les rebelles auraient saccagé et pillé des lieux abritant des milliers de livres et de documents anciens. Elle a appelé toutes les autorités compétentes à être vigilantes quant à toute tentative de trafic de ces trésors. Tombouctou est surnommée la perle du désert. Cette ville du nord du Mali est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

Ci-dessous en audio, mise en perspective d'Alpha Diallo.

mali_unesco.mp3 mali-unesco.mp3  (905.78 Ko)



Par CP — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 890 fois — Contenu mis à jour le 17/04/2012




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 8













Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents