Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Martinique: Déploiement du "Téléphone Grand Danger"


Mis en place officiellement en 2014 par le gouvernement, le "Téléphone Grand Danger" a vocation à protéger les femmes en situation de danger immédiat, victimes de violences au sein du couple ou de viols. Le dispositif débute son déploiement en Martinique depuis juillet 2016.


Photo prise par l'auteur
Photo prise par l'auteur
tgd_martinique_1.mp3 TGD Martinique.mp3  (1.24 Mo)

Selon l’Observatoire national des violences faites aux femmes, en moyenne, chaque année, 223.000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences conjugales dans ses formes les plus graves (violences physiques et/ou sexuelles). En 2014, 118 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Fort de ce constat de plus en plus alarmant, le gouvernement a pris un certain nombre de mesures de prévention et de lutte contre les violences conjugales.

Le Téléphone Grand Danger (TGD) en est un. Il s’agit d’un dispositif de télé-protection développé pour venir en aide aux femmes victimes de violences au sein du couple, de viol ou susceptible de l’être dû à des faits antérieurs dont elles ont fait l’objet. Le TDG n’est autre qu’un téléphone mobile d’apparence ordinaire qui présente la particularité d’alerter la plateforme de téléassistance dédiée dès lors que son bouton d’urgence au dos est activé par l’utilisatrice.


Le TGD enfin en Martinique

Déployé en France métropolitaine depuis septembre 2014 et après 4 ans de test, le TGD commence progressivement à s’étendre en Martinique. Une convention a été signée en juin 2016 entre l’État, l’ALEFPA (Association Laïque pour l’Éducation, la Formation, la Prévention et l'Autonomie) référent en Martinique pour les femmes victimes de violence, Orange qui fournit les téléphones et Mondial Assistance missionné pour l’assistance téléphonique 24h/24 7j/7 et le relai aux forces de l’ordre. 10 appareils vont être attribués à des femmes en fonction de leur situation particulière et des antécédents judiciaires, pour six mois renouvelables. Accordé par le procureur de la République après évaluation du danger encouru par la femme victime de violences, le téléphone d’alerte permet de garantir à la victime une intervention rapide des forces de sécurité, en cas de grave danger et donc avant la commission de nouveaux faits de violences.

Retrouvez ici la liste des référents pour les femmes victimes de violence au sein du couple. Le numéro gratuit Violences femmes info est également disponible au 3919.



30/07/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 62





Dans nos blogs :

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...



Le Podcast Journal sur :