Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
23/01/2014

Massacre à la japonaise dans la baie de Taiji


Le Japon, s’il suscite admiration pour son évolution technologique, sa rigueur, la qualité de ses produits, le raffinement de sa culture et l’éducation poussée à l’extrême de ses citoyens, fait pourtant parler de lui sur un sujet moins glorieux: une coutume ancestrale qui consiste à abattre chaque année plusieurs dizaines de dauphins. La semaine dernière, une fois encore, les pêcheurs japonais ont décimé les cétacés, rabattus à l’aide de filets dans les eaux de la baie de Taiji.


Photo de gauche: manifestation en Finlande devant l'Ambassade du Japon (2011) - Photo de droite: Affiche du film de Luc Besson "The Cove: la baie de la honte"
Photo de gauche: manifestation en Finlande devant l'Ambassade du Japon (2011) - Photo de droite: Affiche du film de Luc Besson "The Cove: la baie de la honte"

massacre_a_la_japonaise.mp3 massacre à la japonaise.mp3  (812.69 Ko)


Pays de contraste, entre culture futuriste et respect des traditions, le Japon se classe pourtant comme le pays au monde qui dépense le plus pour ses animaux de compagnie. Nombre de Japonais mettent également en péril leur vie pour sauver les bêtes laissées sur place après la catastrophe de Fukushima. Alors que les animaux semblent parfois compter plus pour le peuple nippon que la personne elle-même, comment les pêcheurs du Pays du Soleil levant peuvent-ils perpétrer, et la population cautionner, chaque année une véritable tuerie dans leurs eaux, et ce, au nom de la tradition?

Dans une majorité de pays occidentaux, les manifestations se sont enchainées contre ces massacres depuis vendredi. Les instances diplomatiques américaines et britanniques ont exprimé elles aussi leur vive réprobation concernant de tels agissements.
Sur son compte Twitter, Caroline Kennedy, ambassadrice des États-Unis au Japon, s'est dite "profondément préoccupée par l'inhumanité" de cette coutume.
En 2009, le film "The Cove: la baie de la honte", de Richard O’Barry et produit par Luc Besson, avait sensibilisé le public à ces attaques de dauphins. La presse avait également vivement réagi. Mais l’événement perdure année après année… comme si rien ne pouvait l’arrêter, toujours aussi sanglant.







Par (dernière modification le 22/01/2014)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Nés quelque part" - 11/04/2017

1 2 3 4 5 » ... 23





Dans nos blogs :

ORGANISATIONS TERRORISTES ET GEOPOLITIQUE : l’avenir potentiel de la mouvance de daech dans la geopolitique contemporaine

Depuis 2014, la France et le monde essuient de plus en plus fréquemment le sang des victimes de Daech, auto-proclamé « Etat Islamique »....



Le Podcast Journal sur :