Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Future Rallye
21/03/2012

Mathieu Arzeno remporte la première manche du Citroën Racing Trophy

Vos articles dans votre Podcast Journal


Disputé dans le Nord de la France, le Rallye du Touquet a été fidèle à sa réputation. Les conditions climatiques changeantes ont offert un dénouement inattendu aux spectateurs. En effet, c’est dans la toute dernière spéciale du rallye que la course a basculé.


Mathieu Arzeno premier du classement général provisoire du Citroën Racing Trophy

Illustration proposée par l'auteur
Illustration proposée par l'auteur
Avec près d’une vingtaine de DS3 inscrites au départ de la première manche, la bataille s’annonçait rude. Alliant pilotes expérimentés et jeunes espoirs du rallye, Le Touquet faisait ses premières victimes avant même le départ. Sur des routes très rapides tracées au milieu des champs, 2 pilotes sortaient de la route lors des essais, détruisant leurs DS3. Vendredi midi, le ton était donné dès la première spéciale avec 5 pilotes regroupés en 5 secondes.

Au regroupement de mi-journée, Mathieu pointe à la deuxième place du classement: "J’ai été surpris du rythme sur lequel la course a démarré! Il n’y a pas eu de round d’observation, c’est la grosse attaque depuis le départ. J’ai effectué quelques erreurs dans la longue spéciale. Je ne trouve pas les points de freinages. Soit trop tôt, soit trop tard. Je vais m’appliquer au deuxième tour."

La deuxième boucle courue de nuit sera à l’image de la première: très disputée. Reparti avec l’objectif de reprendre le leadership, Mathieu Arzeno n’arrivait pas à signer un meilleur temps. De retour au Touquet, Mathieu pointait toujours au deuxième rang à 13 secondes du leader. Il ne pouvait cacher sa déception. "Je ne comprends pas vraiment. Je ne suis pas à 100% à l’aise. Je pense que le setup ne doit pas être parfait. Malheureusement, pour arriver à rouler à haute vitesse comme ici, il ne faut pas hésiter. Je suis parti avec des pneus trop tendres qui m’ont pénalisé en fin de spéciale à chaque fois. Bref, ce n’était pas ma journée. On va tenter de redresser la barre demain."

Samedi matin, les conditions météorologiques s’annoncent compliquées pour la fin de journée. Reparti avec la ferme intention de garder la pression sur son adversaire, Mathieu signe deux meilleurs temps sur trois.
"Nous avons pu mettre le doigt sur quelques points intéressants au niveau setup. J’ai pu ainsi rendre le train arrière de ma DS3 plus stable. Ce qui m’aide évidement à gagner de la confiance dans le rapide mais aussi sur les nombreux gros freinages. Dommage que je n’avais pas les même réglages hier. Je ne pense pas pouvoir reprendre la tête de la course, je vais donc assurer. Dans l’optique du championnat, une deuxième place serait déjà un motif de satisfaction. Mais la météo semble se gâter. On va devoir se méfier s’il pleut. Rien n’est fini avant le podium d’arrivée." Et Mathieu ne pensait pas si bien dire. Dans la toute dernière spéciale, c’est la stupeur à l’arrivée. Le leader est sorti de la route, offrant ainsi une voie royale au pilote SaintEloc. Pour Mathieu, la surprise est énorme: "Après un virage à gauche, Renaud, mon copilote me dit : Quentin est sorti, lâche tout, on doit juste terminer. Je ne l’avais pas vu au bord de la route. J’ai donc roulé pour terminer la spéciale. Par le passé, j’ai connu ce genre de mésaventure. J’imagine donc la déception de Quentin. Il a très bien roulé ce week-end contrairement à moi. Je n’y étais pas comme on dit. Mais c’est la victoire qui compte, on me l’a assez répété par le passé. Ici, je pense avoir gagné en maturité. Pour moi c’est une façon idéale de débuter le Trophy. Maintenant, je vais me tourner vers un autre challenge avec la 207 S2000 dans le cadre de l’IRC. Je me réjouis d’y être!"

Prochain rendez-vous les 6 et 7 avril 2012 avec la Rallye d’Irlande (IRC).

Classement du Citroën Racing Trophy après le Rallye du Touquet:

• 1. Mathieu Arzeno 31
• 2. Jean-Sébastien Vigion 21
• 3. Mathieu Maurage 17
• 4. Cédric Cherain 12
• 5. Bertrand Latour 10
• 6. Vincent Dubert 8
• 7. Mélissa Debackere 6
• 8. Romuald Lezeau 4


Par Future Rallye (dernière modification le 20/03/2012)



Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :