Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
05/12/2015

Médiatisation et commémorations


Dans une période chargée en la matière (centenaire de la guerre 14-18, le Débarquement, figures de la résistance au Panthéon), historiens, professeurs, journalistes et autres directeurs de recherche étaient réunis* cet automne pour discuter des nouveaux enjeux de la commémoration.


L'obligation de créer un évenement médiatique...

Photo (c) L.D.
Photo (c) L.D.

mediatisation_et_commemoration.mp3 Mediatisation et commemoration.mp3  (169.18 Ko)


Tout d'abord, c'est la valorisation des commémorations à travers les outils numériques qui intéresse les intervenants. Marlène Faivre, chef de projet éditorial Web pour le centenaire de la commémoration de la Première Guerre mondiale évoque une "politique de numérisation dans le but d’informer". Elle soutient que cette politique de mise en valeur des œuvres amène un vrai soutien de la part des internautes comme le montrent la formation de communautés d’internautes autour des célébrations de la Grande guerre et la création de monuments aux morts virtuels.
Ce à quoi Anaïs Klein (documentariste chez France Culture) ajoute "Le format numérique affranchit les contraintes de la langue et permet la mise en place d’expositions numériques". Il permet donc de rendre le contenu des musées accessible au plus grand nombre, peu importe la langue où le lieu dans lequel la personne intéressée se trouve. Dans cette optique, le réseau social (principalement Facebook ou Twitter) permet aux musées de passer un cap dans la médiatisation des événements commémoratifs puisqu’il apporte des interactions entre les visiteurs, virtuels ou non.
Afin d’y apporter un côté ludique et attractif, le Centre des Monuments Nationaux, a mis en place des jeux virtuels en rapport avec les expositions. C’est ce que nous rapporte Aurore Gallarino, responsable du pôle digital du CMN. Elle donne les exemples du jeu "Où est Saint-Louis?" mis en place avec les internautes pour célébrer le 800e anniversaire de Saint Louis, ou encore du livre d’or numérique et le vidéomathon sur le thème "résistance" mis en place au Panthéon depuis 2015 et la panthéonisation de quatre résistants.
Cette politique, assez récente, des musées apporte aux œuvres de la visibilité. Les intervenants reconnaissent en effet qu'il est important de créer l’événement dans un monde médiatisé, en particulier sur ces sujets qui dépendent de l’actualité.

Pour un résultat incertain

Cependant, l’impact des publications numériques reste à prouver. Anaïs Klein admet "une hyper participation au niveau de l’image mais peu d’impact sur le public". En effet à partir de ce constat, l'enjeu est de toucher les potentiels visiteurs et les faire participer au processus commémoratif.
C’est là que l’arme numérique fait la différence. Aurore Gallarino révèle que grâce aux hashtags relatifs à l’exposition Saint-Louis, 200.000 personnes ont été touchées, tandis que le livetweet mis en place le jour de l’exposition a été suivi par 30.000 internautes durant deux heures. Elle met l’accent sur l’expérience globale rapportée et l’utilité d’inscrire de façon indélébile le témoignage de personnes amenées à disparaitre (exemple des Poilus).
Régis Guyon insiste lui sur l’importance pour tous les acteurs de s’approprier l’outil numérique et de professionnaliser son utilisation. Il regrette d’ailleurs qu’aujourd’hui, par manque de moyens et d’intérêt, l’école soit incapable de se procurer et s’approprier le matériel numérique. Il préconise donc son utilisation, notamment pour que la jeunesse comprenne l'importance de telles célébrations et se porte en héritage des valeurs qui en découlent.
Enfin, Céline Biron-Portet insiste sur le fait que le numérique bouleverse le rapport à l’espace-temps des commémorations traditionnelles. La spécificité du numérique amène beaucoup de célébrations via internet. Le problème est que, dans cet espace, la transmission de valeurs est en retrait par rapport à l’information et à la participation de la communauté internaute.
Ainsi, si pour les intervenants le recours au numérique est indispensable, il s'inscrit dans une politique de mise en valeur des célébrations commémoratives et doit servir à faire passer un message au public, particulièrement le plus jeune.

Le mot de la fin revient à l’historien Pascal Blanchard, membre du comité d’organisation du colloque. Selon lui, si rien ne remplace la commémoration partagée physiquement dans un même milieu, la mobilisation sur Internet, notamment pour ceux qui vivent à l’étranger, complète la dimension physique de la mobilisation. Il y a un travail à faire sur la médiatisation des commémorations, afin d’adapter celle-ci à l’ère du spectacle puisque les outils du temps s’adaptent à la commémoration. Ainsi les réseaux sociaux ne font que faire changer d’échelle les commémorations, elles qui pendant longtemps étaient locale où nationales deviennent des événements mondiaux. D'où l’utilité de l'outil numérique...

* Dans le cadre du colloque "Médiatisation et commémorations" organisé conjointement par le laboratoire Communication et Politique-Irisso (CNRS), le Groupe de recherche Achac et le Musée national de l'histoire de l'immigration, plusieurs tables rondes et débats ont pris place à l’auditorium Phillipe Dewitte du Palais de la Porte Dorée, les 24 et 25 septembre 2015.



Par (dernière modification le 04/12/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 14




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :