Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
26/02/2015

Même pas peur d'Aurélia Mengin


Ceci n’est pas un parcours fléché pour attirer la presse, ne se définit pas comme un nouveau concept, ni comme une mission philanthrope… C’est une farouche dévotion qu’Aurélia Mengin, réalisatrice, scénariste et actrice a pour le cinéma, et met aux commandes du "Même pas peur", festival international du film fantastique de la Réunion, naviguant au large des lieux culturels communs…


Aurélia Mengin lors de la soirée d’ouverture. Photo: Angélique Mussard
Aurélia Mengin lors de la soirée d’ouverture. Photo: Angélique Mussard

le_festival_par_aurelia_mengin.mp3 Le festival par Aurelia Mengin.mp3  (623.88 Ko)


Nous sommes à Saint-Philippe, commune du sud sauvage de l’île de la Réunion, dans une salle de spectacle transfigurée et devenant pour l’occasion, l’antre du film fantastique. L’atmosphère rouge et feutrée, les décors surréalistes donnent le ton pour la cinquième édition de ce festival organisé par Aurélia Mengin ayant à son actif plusieurs court-métrages (dont "Interférences", "Macadam Transfert" - sélectionné à Cannes pour le prix Banlieusard - "Autopsy des délices", ou "Karma Koma") qu’elle vient faire découvrir ici chaque année.
Elle est cette fois accompagnée d’invités tels que Dominique Frot, actrice et comédienne venue présenter le dernier film de Julien Maury et Alexandre Bustillo, "Aux yeux des vivants", Hélène Cattet et Bruno Forzani, co-réalisateurs de "L’étrange couleur des larmes de ton corps" (voir extraits vidéo ci-dessous) ou encore Fausto Fasulo, rédacteur en chef du magazine Mad Movies.



Loin des paillettes...

Ce festival porte un engagement et une liberté auxquels est attachée Aurélia Mengin, qui malgré une sensibilité artistique manifestement orientée vers le surréalisme, se méfie des catégorisations et des cloisonnements entre les genres et les gens. Elle parle de "militantisme" lorsqu’elle évoque les actions mises en place autour de ce festival: la démocratisation de la culture par le choix d’un lieu qui n’allait pas de soi, et la gratuité décidée conjointement avec la municipalité; l’éducation des jeunes publics à la diversité cinématographique par le biais de projections offertes dans le cadre scolaire; la proposition par les chaînes locales de diffusions télévisuelles de films fantastiques… Mais aussi la découverte des rouages et des coulisses de la réalisation, par des échanges entre le public et les équipes techniques, les invités et Aurélia Mengin elle-même. Tous sont invités à la même table, celle du cinéma. Et c’est cet amour pour le cinéma, ou le cinéma comme amour de l’autre, qui permet à la réalisatrice de tenir à bout de bras cette manifestation.

Le public a ainsi pu découvrir une pléiade de projections de courts et longs métrages, parmi lesquels la dernière réalisation d’Aurélia Mengin, "Adam moins Eve" (voir la bande annonce ci-dessous), sélectionné au Festival du court-métrage à Munich cette année. Un film nouveau et une nouvelle équipe pour pouvoir dit-elle, "se réinventer" et donner cours à cette liberté artistique qui lui tient à cœur et où l’on retrouve les éléments chers à la réalisatrice: les corps, la violence des désirs et la solitude des femmes, les plans étroits des peaux "comme des parchemins", les routes, les couleurs saturées et l’univers musical omniprésent.
Le festival "Même pas peur" est de plus en plus suivi, et s’inscrit désormais dans les agendas culturels de l'île. S’il reste particulièrement attrayant pour un public initié ravi de faire le déplacement dans ce lieu insolite, le public local commence à montrer le bout de son nez… Même pas peur d Aurélia!



Par (dernière modification le 26/02/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Angers Likes Metal - 05/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :