Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Luc M. Abomo

Miss Unité Nationale du Cameroun 2013: Sandrine Amvouna Obam

Vos articles dans votre Podcast Journal


A 19 ans, Sandrine Amvouna Obam est la 4e Miss unité nationale du Cameroun. Cette jeune étudiante en Licence 2 à l'Université de Yaoundé 2 à Soa, originaire de la région du Sud du Cameroun, a surpris tous les observateurs en remportant les élections régionales dans la région du Centre le 04 mai 2013 et la finale nationale en qualité de représentante de la région du Centre le 18 mai 2013.


Exemple d'intégration nationale: la Miss unité natioale 2013, candidate de la région du Centre à la finale nationale est originaire de la région du Sud

Photo proposée par l'auteur
Photo proposée par l'auteur
Le 18 mai 2013, au cours d’un Gala organisé par l’association Mouvement Citoyen, le Jury du Comité d’organisation de l’élection Miss Unité Nationale 2013 a proclamé Mlle Sandrine Amvouna Obam, 19 ans, étudiante en licence 2 à l’Université de Yaoundé 2-Soa, originaire de la région du Sud du pays, candidate de la région du Centre à ce Concours, Miss Unité Nationale 2013 à l’occasion de la célébration de la 41e Fête Nationale de l’Unité du Cameroun. Au total 9 régions sur les 10 que compte le Cameroun étaient représentées à cette compétition. La candidate du Nord-Ouest ayant désisté à un jour de la compétition, cette région a été disqualifiée.

Deux dauphines accompagneront Sandrine Amvouna Obam durant son mandat de 12 mois, à savoir: Larissa Ayuk, 20 ans, étudiante en 1e année bio à l’Université de Buea, candidate du Sud-Ouest, 1e Dauphine et Thérèse Mbarga Omo'o, 18 ans, élève en Terminale A4 au Lycée Classique et Moderne d’Ebolowa, candidate de la région du Sud Cameroun, 2e Dauphine.

Selon les propos du Président du Comité d’organisation de la 4e édition de ce Concours, Nestor Owono Owono, le cap est désormais tourné vers 2014. Quant à la Miss Unité Nationale 2013 élue, un nouveau chantier d’expériences s’ouvre et s’est sur le terrain que les observateurs attendent apprécier la contribution de cette ambassadrice de l’unité du pays qui annonce pour bientôt une tournée nationale dans le pays. "L’élection Miss Unité Nationale est un concours qui élit chaque année une jeune femme "Miss Unité Nationale". Il s’adresse aux jeunes filles camerounaises originaires des dix régions du pays, âgées de 18 à 26 ans. Il est question pendant la célébration de la Fête Nationale de l’Unité de notre pays, le 20 mai, de mobiliser cette jeunesse en vue d’une part, de promouvoir un brassage culturel entre différents peuples et ethnies du Cameroun, et d’autre part, de développer le sens de l’acceptation de l’autre malgré les différences linguistiques et culturelles. Les éliminatoires se passent dans chaque région, tandis que l’élection sur le plan national se passe à Yaoundé au mois de mai", explique Luc Mbédé Abomo, président du Mouvement Citoyen et superviseur des activités du comité d’organisation Miss Unité Nationale du Cameroun.

Pour celles qui rêvent de porter la couronne Miss Unité Nationale 2014, il suffit d’être âgée entre 18 et 26 ans, d’appartenir à une communauté ethnique du Cameroun ou de résidence dans le pays et de s’inscrire auprès du Mouvement Citoyen dès octobre 2013.

Tél: +237 96 14 74 61
missunite@live.fr ou mouvcitoyen@yahoo.fr
Blog officiel: mouvementcitoyen.unblog.fr

Facebook: Élection Miss Unité Nationale Cameroun

29/05/2013







Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :