Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
09/02/2016

Nouvel an lunaire au Vietnam: la folie du Têt


Le 8 février 2016 est une date essentielle pour une grande partie de la population mondiale puisqu'elle symbolise le début de l'année lunaire. Appelé "Têt" au Vietnam, cette fête est la plus importante de l'année.


Une rue d'Hanoï un jour avant le Têt, (c) Mathilde Dujardin
Une rue d'Hanoï un jour avant le Têt, (c) Mathilde Dujardin

tet_vietnam.mp3 Le Têt au Vietnam.mp3  (157.14 Ko)


Des centaines de motos chargées de fleurs, de bières et même d'arbres circulent dans tout Saïgon. La ville, populaire pour son dynamisme et son trafic chaotique est en effervescence pendant le Têt. Partout au Vietnam, chacun prépare les festivités. Les Vietnamiens économisent toute l'année pour profiter de ces cinq jours de congés, unique vacances de l'année. Partout, des marchés aux fleurs prennent forme, les supermarchés sont bondés, chacun remplissant son caddie d'alcool et de mets savoureux pour préparer la fête. Les Vietnamiens peuvent dépenser l'intégralité de leur treizième mois en bière, bouteille de whisky, Durian (fruit exotique à l'odeur très forte) et biscuit. Pour la police c'est aussi l'occasion de compléter leur salaire. La corruption, déjà très fréquente devient quotidienne. Les contrôles routiers se multiplient et chacun doit laisser un billet pour éviter de perdre du temps ou de se voir confisquer sa moto.

En quelques jours les deux grandes villes du pays, Hô Chi Minh et Hanoï se vident. La plupart des restaurants sont fermés, les scooters ont quitté les rues et, pour la seule fois de l'année, le calme règne. Au niveau économique, le rythme connaît un fort ralentissement avec une baisse de la balance commerciale de 70%. Les habitants sont retournés dans leurs campagnes d'origine pour passer ce moment en famille. Traditionnellement, les familles restent ensemble, boivent, mangent et s'échangent pochettes d'argents pour les enfants et cadeaux pour les parents.

D'après les superstitions, pendant le Têt, il est de mauvaise augure de préparer des plats à base d'aliments impurs (comme la viande de chien ou de canard) et de balayer sa maison dans les trois premiers jours du Têt. Attention de ne jamais souhaiter une bonne année "chinoise" à un Vietnamien au risque de le voir mécontent. En espérant que cette année du singe soit une bonne année pour les Vietnamiens, on leur souhaite à tous "Chúc mừng năm mới 2016"!



Par (dernière modification le 09/02/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Vies de chiens - 17/09/2016

Bretagne est morte - 19/06/2016

Harry Potter revit - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :