Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Obey au domaine de PierreVives


Depuis le 14 septembre 2017 et jusqu'au 13 janvier 2018, une sélection de 250 œuvres, films et objets de l'artiste américain Shepard Fairey ont investi le domaine départemental PierreVives à Montpellier. Petit plus: l'entrée est totalement gratuite.


Visuels de la campagne présidentielle de Barack Obama par Shepard Fairey. Photo prise par Élisa Ludovicus
Visuels de la campagne présidentielle de Barack Obama par Shepard Fairey. Photo prise par Élisa Ludovicus
obey.mp3 Obey.mp3  (881.02 Ko)

Shepard Fairey, l’une des grandes figures du mouvement street art, est mondialement connu pour avoir réalisé l’affiche "Hope" pour la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008.
Mais Fairey c’est aussi et surtout 28 ans de productions. Il débute dans l’univers du graphisme dès l’âge de 14 ans en dessinant des images qui finiront floquées sur des t-shirts et des skateboards.
C’est un artiste à la fois "borderline" et engagé, aux influences multiples: le mouvement pop art, le skate ou encore l’iconographie communiste. Il est celui qui se cache derrière la marque Obey. Elle naît de l’une de ses premières campagnes d’affichage de stickers à l’effigie du catcheur français André Roussimoff: "André the Giant Has a Posse".

Au fil des années, il a réussi à faire de son art une propagande visuelle. C’est en ce sens que tend l’exposition conduite sous le commissariat artistique de Jérôme Catz, figure importante du street art en France.
L’exposition se divise en plusieurs "pôles" permettant au visiteur de mieux appréhender les différentes influences et causes ayant rythmées l’œuvre de l’artiste. Elle prend d’ailleurs tout son sens au milieu d’un espace épuré où les matériaux bruts laissent chaque objet exprimer son essence. Une essence trouvant écho dans un lieu ayant pour but de rassembler, de faciliter l’accès à la culture, et ainsi déconstruire des "murs artificiellement bâtis" entre différents types de publics.


Informations pratiques:
Domaine départemental PierreVives
907 rue du Professeur Blayac, Montpellier (34), France
Téléphone: 04 67 67 30 00
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h. Visites guidées gratuites tous les mercredis et samedis à 14h30 (inscription sur site)
Accès: tram ligne 1 (arrêt Les Halles de la Paillade) ou tram ligne 3 (arrêt Hôtel du Département) puis bus n°19 (arrêt Léonard de Vinci)
Cliquez ici pour accéder au site web


10/11/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :