Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
CP
19/08/2015

On a épuisé toutes les réserves de la planète!


Depuis le 13 août 2015, les humains ont dépassé en consommation ce que la Terre peut fournir. L’humanité épuise en huit mois la capacité annuelle de notre planète à reproduire les ressources naturelles que nous consommons et à absorber le CO2 que nous émettons.


sans_titre_1_zone_3123.mp3 On a epuise reserves planete  (165.31 Ko)


Ce jour représente la date à laquelle notre consommation de ressources naturelles dépasse la capacité annuelle de la planète à les renouveler.

Global Footprint Network fournit un bilan comptable de la demande de l’humanité en ressources et services naturels comparée à la capacité de la planète à les fournir.
Le jour du dépassement marque chaque année le moment auquel nous commençons à vivre au-dessus de nos moyens écologiques. Même si le jour du dépassement ne représente qu’une estimation des tendances de consommation des ressources, il constitue la meilleure approximation scientifique de l’écart entre notre demande en ressources et services écologiques et la capacité de notre planète à les fournir. A partir du 13 août, il faudrait 1,6 planètes pour subvenir à notre consommation actuelle. Pour ses calculs l’ONG prend en compte de nombreux facteurs, comme la pêche, l’agriculture, la construction ou l’eau.

En déplaçant l’analyse au niveau des pays, le Japon avec un coefficient de 5,5 est le plus mauvais élève de la planète. Pour répondre aux besoins annuels de sa population, l’archipel nippon devrait disposer d’un territoire cinq fois plus grand. L’Italie (3,8), et la Suisse (3,5) complètent le podium, en devançant des pays considérés comme les plus gros pollueurs de notre planète, à savoir la Chine (2,7) et les États-Unis (1,9). Ce constat est dû à la grande biocapacité de ces deux pays, leur superficie étant ici un avantage. Pour réduire ce déficit écologique, une seule solution: économiser les ressources naturelles.



Par CP (dernière modification le 19/08/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 22




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :