Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Gilles Carvoyeur
16/05/2010

PERNES-LES-FONTAINES (Vaucluse) : Deuxième manche de la Coupe de France pour le Team Offroad


Les 12 pilotes du Team Offroad se sont déplacés, le week-end dernier, à Pernes-les-Fontaines, dans le Vaucluse, pour participer à la 2ème manche de la Coupe de France de cross-country. Le parcours de l'épreuve qui s'étend sur un circuit de moto-cross, a été ré-imaginé par les organisateurs à l'occasion de cette 7ème édition : plus technique du fait de ces nombreux single-tracks pour certains, plus physique pour d'autres. Tous les compétiteurs s'accordent cependant à dire qu'il a été rendu plus accidenté en vue des conditions météorologiques affligeantes. Chacun a eu son lot de chutes, on déplore de nombreux ennuis mécaniques dus à la boue qui s'est accumulée sur ce terrain argileux. Ces conditions de courses sélectives n'ont pas, pour autant, entamé le moral de nos VVTistes du Team Offroad !


Elodie Lhenry termine en 7ème position, elle est satisfaite.

Photo (c) DR
Photo (c) DR
Le samedi 8 mai, Yann Vaxillaire et Grégory Maillot se sont élancés pour la course des Opens Régionaux. Grégory Maillot, après un excellent départ, se situait en 10ème position lors des 2 premiers tours d'une course qui en comptait trois. C'est sans compter sur un bris de chaîne qui l'a fait rétrograder à la 95ème place, avant de terminer la course en 61ème position. Déçu et préoccupé par la suite de la saison, Grégory va faire le maximum pour réaliser une grosse performance lors de la prochaine Coupe de France. Quant à Yann Vaxillaire, il finit en 23ème position. C'est au tour d'Élodie Lhenry de prendre le départ d'une course périlleuse.

"Bien que la pluie lui ait causé du souci avant de partir, Élodie a réalisé un très beau départ. La première descente du parcours ne lui a pas permis de conserver sa position parmi les leaders de la course puisque son frein avant s'est cassé. Après un arrêt dans la zone de réparation, Élodie accusait un retard important. Sa grande motivation l'a autorisé à regagner de nombreuses places. Élodie Lhenry termine en 7ème position, elle est satisfaite d'observer que les efforts de ce dernier mois ont été récompensés. Enfin, l'éclaircie de la journée a sans doute été la nouvelle écrasante victoire de Jean Malot dans la course des Masters 3. Jean a majestueusement bien géré sa course sans prendre de risque en vue du terrain glissant. Il a terminé à la première place avec près de 30 secondes d'avance sur son dauphin" raconte Joël Petit le patron du Team Offroad. Après cette deuxième victoire en Coupe de France, Jean peut désormais croire à une victoire finale en Coupe de France. Le dimanche 9 mai, les deux Juniors du Team ont profité d'une accalmie du ciel pour concourir. Thibault Geneste s'est à nouveau distingué en terminant 5ème d'une course remportée par Jordan Sarrou, malgré une crevaison et une selle cassée.
"Les sensations de ce week-end l'ont réconforté, sa légère baisse de régime à la Coupe du Monde le week-end dernier n'est plus qu'un mauvais souvenir. Lucas Redois a pour sa part terminé en 16ème place. Ce week-end de pluie s'est terminé le dimanche après-midi par la course Élite dans laquelle était engagé 4 pilotes du Team. Dorian Lagier a tenu pendant un long moment le rythme de la tête de course avant de lever le pied après de nombreuses chutes sans gravité. Il termine finalement à la très belle 28ème place (11ème espoir). Thibaud Lhenry, lui aussi usé par ces conditions de course, a bien commencé avant de terminer la course plus difficilement en 54ème position (27ème espoir). Giovanni Gonthier a pris la 78ème place et Alexandre Barberoux a été contraint d'abandonner à cause d'un frein défaillant" ajoute Joël Petit.

Résultat : ces conditions extrêmes de course n'ont pas permis à tous de se faire plaisir et c'est bien là le plus frustrant.


Par Gilles Carvoyeur (dernière modification le 15/05/2010)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :