Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
S.A.D.
27/06/2010

PNUD - Maria Sharapova au Bélarus auprès des jeunes touchés par la catastrophe de Tchernobyl

Article bilingue français / anglais


Maria Sharapova, ambassadrice itinérante du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), se rendra au Bélarus après le tournoi de Wimbledon pour visiter une région touchée par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986. La star du tennis mondiale devrait effectuer un déplacement dans la région de Gomel, au Bélarus où sa fondation a contribué au financement d’un certain nombre de projets du PNUD au profit des jeunes en difficulté.
---
United Nations Development Programme (UNDP) Goodwill Ambassador Maria Sharapova will head from the 2010 Wimbledon tournament, to Belarus to visit an area affected by the 1986 Chernobyl nuclear disaster. The tennis star plans to travel to the Gomel region where her charitable foundation has helped fund a number of UNDP youth-focused projects.
Sharapova heads to Belarus to visit youth affected
by Chernobyl disaster and support recovery projects


Genève / New York 24 juin 2010

Les projets du PNUD appuyés par la Maria Sharapova Foundation offrent de nouvelles opportunités d'avenir aux jeunes de Gomel et améliorent les conditions de vie de leur communauté. Dans la ville de Chechersk, Maria Sharapova visitera un centre local pour les arts où les enfants apprennent à respecter l’environnement en participant à des initiatives pour embellir leur ville. Elle fera ensuite une halte dans un centre de santé qui utilise des approches thérapeutiques au stress émotionnel et mental. Enfin, elle rencontrera les boursiers de sa fondation, dont un grand nombre sont scolarisés dans les meilleures universités du pays.

« Cela a toujours été mon rêve de contribuer au relèvement d’une région à laquelle je suis personnellement très attachée », a déclaré Maria Sharapova, originaire de Gomel. « Mettre à la disposition des jeunes les moyens nécessaires pour réaliser leurs rêves est un moyen efficace pour surmonter le lourd héritage de Tchernobyl. Aider ces jeunes à s'aider eux-mêmes est au cœur de la mission du PNUD, et je tiens à constater sur place les résultats de cet effort », a-t-elle indiqué.

Maria Sharapova est née en 1987 à Nyagan, en Sibérie, après que sa famille ait fui Gomel à la suite de l’accident intervenu dans la centrale nucléaire de Tchernobyl. Après avoir passé deux ans à Nyagan, sa famille s’installe dans la ville russe de Sochi, située sur la Mer noire. En 1995, Maria Sharapova quitte la Russie pour s'installer aux États-Unis afin d'y perfectionner son tennis. En 2004, elle remporte son premier tournoi du Grand Chelem à Wimbledon et est sacrée joueuse de l’année par la Women’s Tennis Association. En 2006, elle gagne l’U.S. Open, puis en 2008, l’Open d’Australie.

En partenariat avec le PNUD, la fondation Sharapova a soutenu sept projets axés sur les jeunes dans les zones touchées par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, au Bélarus, dans la Fédération de Russie et en Ukraine. Elle finance également un programme de bourses d’enseignement sur cinq ans au profit des étudiants venant de ces régions contaminées.

« Le travail de Maria Sharapova dans cette région est porteur d'un message d’optimisme pour les jeunes de cette région jadis anéantie, qui peut désormais raisonnablement espérer un retour à une vie normale », a déclaré Helen Clark, Administrateur du PNUD.

La championne de tennis a été nommée ambassadrice itinérante du PNUD en 2007. Son rôle consiste à appuyer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, en privilégiant plus particulièrement la promotion du relèvement dans les régions touchées par la catastrophe de Tchernobyl. D’autres illustres sportifs sont également ambassadeurs itinérants du PNUD, tels que les stars du football Ronaldo du Brésil, Zinédine Zidane de France et Didier Drogba de la Côte d’Ivoire.

Le PNUD coordonne l'effort de relèvement et les activités en faveur du développement à la suite de la catastrophe de Tchernobyl, en supervisant des projets de relèvement à long terme au Bélarus, dans la Fédération de Russie et en Ukraine, les trois pays les plus gravement touchés par l’accident nucléaire de 1986. Ces actions sont destinées à promouvoir des modes de vie sains, à soutenir les initiatives communautaires susceptibles d’améliorer le niveau de vie et d'encourager l’autosuffisance, et à fournir des recommandations en matière de politique et de services de plaidoyer aux autorités locales et nationales.

Geneva/New York, 24 June 2010

The UNDP projects provide new opportunities for young people in Gomel and improve living conditions for their communities. In the town of Chechersk, Sharapova will visit a local arts centre where children learn about the environment and work on projects to beautify the town; she will then stop over at a health facility using a therapeutic approach to emotional and mental stress. Finally, she will meet with the recipients of her foundation’s scholarships, who attend the country’s top universities.

“It has always been my dream to contribute to the recovery of a region where I have a personal connection,” said Sharapova, who has family roots in Gomel. “Giving young people the tools they need to reach for their dreams is a good way to overcome the Chernobyl legacy. Helping people help themselves is at the heart of UNDP’s mission, and I am eager to see the results firsthand.”

Sharapova was born in 1987 in Nyagan, Siberia, after her family fled Gomel in the wake of the Chernobyl accident. After two years in Nyagan, the family moved to the Black Sea town of Sochi, Russia. In 1995 Sharapova left Russia to study tennis in the United States. In 2004 she won her first Grand Slam title at Wimbledon and was named Women’s Tennis Association player of the year. In 2006 she won the U.S. Open and, in 2008, the Australian Open.

In partnership with UNDP, the Sharapova Foundation supported seven youth-oriented projects in areas of Belarus, the Russian Federation, and Ukraine affected by the Chernobyl accident; and funds a five-year scholarship programme for students coming from the contaminated regions.

“Maria Sharapova’s work in this region will convey a message of optimism to young people, in a once-blighted region, where a return to normal life is now a realistic prospect,” said Helen Clark, UNDP Administrator.

The tennis champion was appointed UNDP Goodwill Ambassador in 2007. Her role is to support achievement of the Millennium Development Goals, with an emphasis on promoting the recovery of Chernobyl-affected areas. Other UNDP Goodwill Ambassadors include soccer stars Ronaldo of Brazil, Zinédine Zidane of France and Didier Drogba of Cote d’Ivoire.

UNDP coordinates the UN’s post-Chernobyl recovery and development work, overseeing long-term recovery projects in Belarus, the Russian Federation and Ukraine, the three countries most affected by the 1986 nuclear accident. These efforts strive to promote healthy lifestyles; support community-based initiatives that improve living standards and encourage self-reliance; and provide policy advice and advocacy services to local and national authorities.


Par S.A.D. (dernière modification le 27/06/2010)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :