Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Jeudi 24 Avril 2014
14:06
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Martin Kouonedji

Portrait d'un fondateur et pasteur d'une Eglise réveillée

01/08/2011
Lu par 1409 visiteurs web

Né le 6 février 1957 à Souza, le pasteur Joseph Marie MOUKOURI a plutôt connu une enfance modeste et difficile. Orphelin de mère dès l’age de 4 ans il a grandi dans une maison monoparentale. Instituteur de métier son père Blaise MOUKOURI aura donné à ses trois sœurs et lui une éducation basée sur les principes moraux tels que le respect et l’honnêteté.


Martin Kuonedji, l'auteur du dossier d'investigation sur les Eglises réveillées. Photo courtoisie
Martin Kuonedji, l'auteur du dossier d'investigation sur les Eglises réveillées. Photo courtoisie

eglises3.mp3 eglises3.mp3  (469.01 Ko)

Mais la parole divine il n’en avait trop connaissance car ce chrétien catholique d’origine nous fait savoir il n’a jamais mis les pieds à l’église durant son enfance.
Garçon intelligent il décroche son baccalauréat de lettres et philosophie au lycée bilingue de Deido à Douala avant de s’inscrire l’année suivante à l’université de Yaoundé II- SOA ou il commence des études de littérature négro africaine. Mais l’aventure universitaire ne va pas faire long feu et après à peine 6 mois il se retrouve assistant vendeur dans un comptoir de chaussures au marché MOKOLO à Yaoundé. Comme raison il évoque les difficultés financières qui l’ont contraint à vite abandonner ses études.
L’aventure commerciale va rapidement le conduire à Lagos au Nigeria pour le ravitaillement en marchandises et la il se découvre une vocation pastorale.
De 1975 à 1995, il aura intégré et gravit toutes les échelons au sein de la "full gospel Chapel". Devenu pasteur, il voit jaillir en lui le souci de partager la parole de Dieu avec ses frères camerounais. C’est pourquoi en décembre 1995, il revient au Cameroun avec un important projet évangélique dans ses valises: "sortir le Cameroun des griffes du diable".
Les moyens financiers ne manquent pas. Ce désormais pasteur et hommes d’affaires va rapidement construire à Bonabéri-Douala un somptueux palais de Dieu ou il abritera son "ROYAUME DES TÉMOINS DU CHRIST".
Commence alors une nouvelle aventure qui le conduira d’ailleurs à convoler en justes noces avec une jeune demoiselle de 34 ans devenue fidèle et qui lui fera trois "anges" pour reprendre son expression.
Des projets, il en a plein la tête. Aussi bien pour lui que pour le pays. Il dit ne pas s’intéresser à la politique mais n’a aucune admiration pour le chef de l’Etat. Pour lui l’Afrique est hantée par les démons de la guerre et la pauvreté et il n'y a que la prière pour la délivrer.
Côté jardin secret il dit adorer les mets camerounais sans exception aucune, passe son temps à écouter de la musique religieuse et n’a aucune considération pour la musique mondaine.
C’est un homme qui aime les voyages, les randonnées et le travail bien fait.
A la question de savoir quel à été le plus beau moment de sa vie il évoque sa rencontre avec Dieu quand il était au Nigeria et considère la décès de sa mère en 1961 comme le moment le plus triste de son existence.


Par Martin Kouonedji — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1409 fois — Contenu mis à jour le 01/08/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5













Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents