Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
CP
10/12/2014

Rapport 2014 sur les mines antipersonnel


La Campagne internationale contre les mines (ICBL) vient de publier son rapport "Landmine Monitor 2014", sur les progrès en matière de déminage et d'assistance aux victimes en 2013, dans le cadre du Traité d'Ottawa en vigueur depuis 1999. Ce rapport confirme la baisse significative des victimes causées par les mines antipersonnel et les restes explosifs de guerre.


Selon le rapport 2014, 3.308 personnes été tuées par des mines antipersonnel en 2013. Il s'agit du bilan le plus bas depuis 1999, année de la première publication du Monitor. Les victimes restent majoritairement des civils (79%).
L'utilisation des mines a été presque totalement éradiquée. Cette évolution indique que le Traité d'Ottawa est un succès. Le Traité compte 162 États parties. Seulement 35 États n'en sont toujours pas signataires. La dernière violation du Traité par l'un de ses membres, en l'occurrence le Yémen, date de 2011. Les observateurs ont récemment fait état de l'existence de stocks dans le conflit qui oppose les forces gouvernementales d'Ukraine aux rebelles pro-russes. L'Ukraine est État partie au traité.

Près de 50 millions mines antipersonnel ont été détruites depuis 1999. Les États-Unis ont annoncé en juin 2014 qu'elles mettaient fin à la production et l'acquisition de mines antipersonnel, affirmant qu'ils s'efforceraient de se conformer à la Convention d'Ottawa dans le but - à terme - de la ratifier. En septembre dernier, Washington a également annoncé qu'elle mettait fin à leur utilisation - excepté dans la péninsule coréenne - et œuvrerait à la destruction des stocks.
Pendant les dix dernières années, les transferts mondiaux de mines sont restés faibles. Des mines apparues au Soudan et au Yémen indiquent cependant une forme résiduelle de marché.
Encore 56 États, dont 32 États parties au Traité, sont contaminés par des mines antipersonnel. 40 pays sont dans la capacité de dépolluer leur territoire dans les 4 ans à venir.

"Les pays déclarés libres de mines sont de plus en plus nombreux. Nous ne pouvons que nous réjouir que le Traité d'Ottawa traduise ses effets sur le terrain, contribuant à réduire les risques pour les communautés exposées aux mines et restes explosifs de guerre (REG). Mais il ne faut pas oublier les victimes: les personnes vivant avec un handicap causé par une mine ou des REG ont besoin de notre soutien, notamment pour la défense de leurs droits", a déclaré Marion Libertucci, responsable du plaidoyer chez Handicap International.
Pour l'organisme, aider les victimes dans le simple cadre des traités de désarmement n'est pas suffisant. L'assistance aux victimes doit être intégrée aux politiques de développement et à la défense des droits de l'Homme pour assurer que leurs droits soient pleinement respectés.

Les mines antipersonnel ne font pas seulement des victimes physiques. La présence des mines et de restes explosifs de guerre pose encore de sérieux dangers aux communautés: elle restreint l'accès aux points d'eau ou aux infrastructures publiques, empêchant le développement des pays concernés. Des communautés entières restent menacées dans l'accomplissement de gestes quotidiens comme puiser de l'eau ou travailler son champ. Continuer à les soutenir dans leur effort pour décontaminer les sols et pour aider les survivants de mines, ainsi que les victimes indirectes, est essentiel afin d'améliorer de manière pérenne la qualité de vie des familles.




Par CP (dernière modification le 08/12/2014)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :