Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Gilles Carvoyeur
17/09/2009

SOPHIA ANTIPOLIS : Wipro empoche 5,2 Millions d'Euros... et ferme son site de Sophia Antipolis


Incroyable ! La SSII indienne Wipro a empoché 5,2 Millions d’Euros de subvention de l’état français et annonce la fermeture de son site de Sophia Antipolis, près d'Antibes (Alpes-Maritimes) trois jours après.

Filiale française de hautes technologies de Wipro, NewLogic est l'un des 3 premiers mondiaux de l’externalisation offshore des services informatiques. La société a réalisé un CA de 5 Milliards de dollars en 2008, avec 678 Millions de bénéfices.


Un véritable hold-up des fonds publics

SOPHIA ANTIPOLIS : Wipro empoche 5,2 Millions d'Euros... et ferme son site de Sophia Antipolis
A Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), près d'Antibes, les salariés de NewLogic sont tombés des nues ! Ils viennent de découvrir que leur entreprise avait bénéficié du dispositif du plan 2009 de relance de l’économie mis en place par le gouvernement français. En soit, c'était une bonne nouvelle qui assurait la perennité de leur outil de travail. En réalité, c'est le contraire qui se produit. Certes, la société a touché 5,2 Millions d’euros qui ont été versés sur les comptes de entre début mars et le 8 Juin 2009 au titre du crédit impôt recherche.

Mais stupeur ! Trois jours plus tard, la direction annonce la fermeture de son activité R&D française et le licenciement des 61 employés. " Les salariés considèrent cette manœuvre comme un véritable hold-up des fonds publics" indique l'un d'entre-eux. " C’est d’autant plus insupportable pour des salariés déjà passablement écœurés du désengagement de l’entreprise devant sa responsabilité de reclassement. En effet le CE bataille jour après jour pour obtenir un plan de sauvegarde de l’emploi et des reclassements dignes de ce nom au regard des moyens financiers colossaux du groupe. Ces mesures sont vitales pour les employés au vu de l’état actuel du marché de l’emploi déjà sinistré" ajoute t-il.

Car, Wipro est une société en fort développement en France et en Europe avec de nombreux grands clients tels que SFR, Michelin, Bull, LVMH, Airbus, avec à la clé des contrats de plusieurs dizaines de millions d’euros.

En outre, selon son modèle de développement, Wipro externalise des services traités initialement sur place, en remplaçant les équipes entières chez le client par quelques ingénieurs faisant l’interface avec des équipes indiennes.

Devant ce véritable gâchis, les représentants du personnel interpellent les pouvoirs publics et plus particulièrement la Ministre de l’économie et des Finances, Mme Christine Lagarde, pour intervenir dans ce dossier et préserver les intérêts des salariés et de l’état.



Par Gilles Carvoyeur (dernière modification le 17/09/2009)




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :