Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Gilles Carvoyeur

Semaine internationale de la voile : Charbonnier et Meyer Dieu montent en puissance

Vos articles dans votre Podcast Journal


Equipage nouvellement constitué, on pourrait dire de Nicolas Charbonnier et Baptiste Meyer Dieu qu’ils sont toujours en rodage après une prometteuse victoire à la Semaine de Palma. Disons alors que ce « rodage » s’engage, comme le réclame l’exercice, sur une dynamique régulière et positive : 17ème à l’issue de la première journée, 9ème hier soir et 4ème ce mardi à l’issue des phases de qualification… Notre médaillé de bronze à Pékin analyse avec lucidité cette première moitié de SOF : « nous avons navigué moins proprement les deux premières journées qu’à Palma. Le plan d’eau est plus difficile et pour une jeune association comme la notre, c’est encore plus ardue. Mais il faut un an pour que nous puissions exploiter tout notre potentiel donc c’est normal ». Baptiste conserve le recul que lui confère son récent passé d’entraîneur : « sur la SOF, nous sommes arrivés dans une situation différente qu’à Palma : Nico était malade et fatigué.


Un départ pas vraiment terrible

Dès le début, nous étions moins fluides et cela ne pardonne pas ». Il était du coup intéressant de savoir comment l’ancien entraîneur et l’ancien entraîné réagissaient à la fin d’une journée jugée moyenne. Les réponses confirment l’impression de maturité laissée par cette association atypique : « Cela se passe comme entre des coureurs mais du fait que l’on se connait bien, nous disposons d’une liberté de parole et d’écoute qui est un atout » juge Baptiste. Sur l’eau, Nicolas apprécie le calme de son équipier quand les choses ne vont pas aussi bien que voulu : « Baptiste ne change pas, il est zen et moi je monte toujours aussi vite dans les tours. C’est bien d’avoir à côté de soi quelqu’un qui me calme car si je faisais équipe avec quelqu’un comme moi, on ne finirait pas les régates » s’amuse Nicolas. Nul besoin ce soir de la « zénitude attitude » de Baptiste car avant les finales, le duo a fait fort : « déjà avec ces conditions de petit temps, on va vite. Dans la première manche, on prend un départ pas terrible mais on revient 10 grâce à un bon bord de près et ensuite, on va vite. Dans la seconde, c’est l’inverse, on part bien, on choisit la droite ce qui ne s’avère pas terrible car à la première marque au vent, on est loin mais on revient bien grâce à notre vitesse ». Bilan : deux places de 2 et 5 dans les manches du jour ! Avant l’entrée dans les phases finales, le bilan est du coup positif : « nous ne sommes pas pleinement satisfaits et pourtant nous sommes 4èmes au général, donc on est dans le coup. Dans les phases de qualification, il faut surtout chercher à ne pas perdre la régate ». On aura compris que ce soir Nicolas et Baptiste sont loin d’avoir perdu… Oui, vraiment, on a connu pire comme période de rodage…
A Hyères, Gilles Carvoyeur


23/04/2009



Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18





Dans nos blogs :

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...



Le Podcast Journal sur :