Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
29/02/2016

Sous l'objectif de Marco


Quel est le point commun entre Valentin, un jeune entrepreneur, cette jeune professeure en classe préparatoire, tatouée, avec les cheveux roses ou encore ce jeune skateur, souffrant d'une malformation, portant une prothèse au pied? Aucune, si ce n'est qu'ils ont pris part à l'aventure "Humans of Paris".


humans_of_paris.mp3 Humans of Paris.mp3  (1.17 Mo)


Depuis cinq ans, Marco Hazan, un jeune homme passionné de photographie arpente les rues de la capitale française à la rencontre des Parisiens. Chaque jour, il poste sur sa page Facebook les portraits de ces femmes et de ces hommes, rencontrés dans la rue, ainsi qu'une de leurs anecdotes. Un concept venant tout droit des États-Unis. Le succès dans l'Hexagone est tel que la page du réseau social compte aujourd'hui près de 268.000 personnes. Un livre regroupant près de 450 photos est également disponible et l'IAU Ile-de-France propose une exposition reprenant quelques clichés du jeune homme. Rencontre avec Marco Hazan.

Quel a été le déclic qui vous a poussé à vous lancer dans cette aventure?
Marco Hazan: Depuis cinq ans, je prends en photo des inconnus. J'ai toujours aimé prendre des gens que je ne connaissais pas. La photo a été un prétexte pour aller vers l'autre, créer le dialogue. Un jour, alors que je me trouvais aux États-Unis, j'ai découvert le projet "Humans of New York". J'ai complètement adhéré au projet. Car derrière le projet artistique, c'est l'aspect humain qui m'a plu. J'ai donc lancé le concept "Humans of Paris" avec un ami.

Est-ce facile d'aborder les gens dans la rue? Comment se passent vos rencontres?
M.H.: C'est très intéressant, une vraie richesse. Je l'appréhende toujours positivement. On apprend beaucoup de l'autre et cela permet de vaincre les préjugés. Les Parisiens sont cultivés, on peut vraiment avoir des discussions de fond.

Quelle a été votre meilleure rencontre?
M.H.: Elle est loin d'être drôle... Je me trouvais du côté d’Étienne Marcel, dans le 1er arrondissement de Paris et un sans domicile fixe est venu vers moi pour me demander une pièce. Je lui en donne une et lui propose de prendre part au projet. Il me raconte alors qu'il a été chauffeur de taxi pendant 25 ans. Un jour, il prête sa voiture à sa femme pour qu'elle aille faire les courses. Elle se tue en voiture avec ses enfants. Cet homme a tout perdu en une seconde et ça m'a particulièrement marqué.

Quels sont vos projets pour la suite?
M.H.: Je ne pensais pas que les choses prendraient une telle ampleur! Au début, c'était juste un projet photo qui est devenu humain! Il y a eu toute une communauté qui s'est créée derrière. J'ai lancé l'expo, le livre, j'organise des conférences. Je suis aussi en train de développer de nombreux partenariats avec des écoles.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du projet
L'exposition, quant à elle, se tient jusqu'au 28 mars 2016 à l'Institut d'Aménagement et d'urbanisme, dans le 15e arrondissement de Paris. L'entrée est libre.



Par (dernière modification le 29/02/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Demain tout commence - 17/12/2016

1 2 3 4 5 » ... 72




Dans nos blogs :

Classement des 5 personnalités qui vont marquer l'année 2017

Sur grand ou petit écran, à la radio ou dans les urnes, ils vont être omniprésents en 2017 grâce à leur culot. Autant donc retenir le nom...

La question du sport au Koweït

Suite au maintien de la suspension du Koweït de toute compétition internationale par le CIO et la FIFA, une session parlementaire...

Koweït-Irak: des relations au beau fixe

A l’occasion de la tenue de la commission ministérielle mixte irako-koweïtienne, le 29 décembre 2016 à Bagdad, 53 accords et mémorandums...



Le Podcast Journal sur :