Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
24/08/2016

Suicide Squad: les curieuses stratégies des studios hollywoodiens


Attendu comme une des sensations de l'année, "Suicide Squad" n'en finit plus de décevoir. Soutenu par une campagne commerciale hors-norme, le film a logiquement battu des records durant ses premiers jours d'exploitation. Pourtant, depuis, c'est la chute libre, puisque le film pâti des nombreuses critiques négatives à son encontre. Un revers qui devrait pousser certains studios à revoir l'ensemble de leur stratégie concernant leurs blockbusters.


Une attente débordante

Affiche partielle du film
Affiche partielle du film

suicide_squad_suite.mp3 Suicide Squad suite.mp3  (164.08 Ko)


A peine quelques semaines après sa sortie, le film "Suicide Squad" - dernière sensation de la franchise DC Comics - connaît une aventure contrastée. Après un premier week-end d'exploitation où il a battu des records, le film est très rapidement rentré dans le rang. S'il avait déjà rapporté plus de 135 millions de dollars au sortir du premier week-end d'exploitation, le chiffre d'affaire des dix premiers jours ne s'élevait à peine qu'à 220 millions de dollars. Ce qui équivaut à une baisse de 60% de recettes par rapport au premier week-end. Une chute d'attractivité qui s'est poursuivie au cours des semaines suivantes.

Pourtant, cette baisse ne s'explique pas par un manque d'attente autour du film de David Ayer. C'est même avec frénésie que le public attendait cette production, qui déchaîne les passions sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois maintenant. Afin d'assurer la promotion de "Suicide Squad", les studios avaient tablé sur une stratégie ambitieuse, en dévoilant de nombreuses images du film, bandes annonces et teasers. Si bien qu'il a suscité un engouement sans précédent chez les fans de comics, à l'imagination débordante. Le problème est qu'une fois sorti, le film ne correspondait pas à nombre de leurs attentes. A vouloir trop faire monter la pression, le film a généré une gigantesque attente qui s'est révélée impossible à satisfaire.

Cependant, le principal défaut du film demeure sa piètre qualité, puisqu'il ne fait que regrouper les lieux communs dont souffrent blockbusters. D'abord une histoire simpliste et sans grand intérêt, soutenue par des personnages interprétés par les plus grandes célébrités mais dénués de personnalité et de toute profondeur. De plus, le rendu est également surprenant puisque le montage final ressemble plus à un assemblage de scènes qu'à une histoire construire. Un défaut que plusieurs acteurs du film n'ont pas manqué de critiquer, à commencer par Jared Leto (qui interprète Joker). Étant donné la piètre qualité de cette œuvre, il n'est finalement pas étonnant qu'elle n'ait pas réussi à séduire les spectateurs sur la durée.


Pour une oeuvre décevante

Ainsi, la plus grande erreur des producteurs a été de ne pas appréhender ce film comme un projet artistique mais uniquement un produit commercial. Malgré une publicité massive, une pléiade de stars au générique (Will Smith, Margot Robbie, Cara Delevingne...), des tubes internationaux en fond sonore et une campagne de communication parfaitement orchestrée, le succès du film s'est rapidement essoufflé. Attendu comme le divertissement de l'année, "Suicide Squad" est finalement une production sans idées, comme l'indiquait le retour en studio à l'hiver 2016 pour tourner de nouvelles scènes. Devant le succès du film "Deadpool" qui usait abondamment de l'humour noir, les acteurs ont dû tourner de nouvelles scènes afin de rendre le film plus "drôle".

Pourtant, "Deadpool" aurait pu constituer un exemple, aussi bien dans son contenu que dans sa commercialisation. Malgré le peu de têtes d'affiche, le film s'est appuyé sur un histoire solide et assez originale. Et plutôt que de dévoiler des images à foison, les producteurs de Marvel ont opté pour une stratégie innovante, comme des imposantes affiches à l'humour décalé et provocateur. Une stratégie payante, puisque malgré un budget bien moins important (58 millions de dollars) que celui de "Suicide Squad", "Deadpool" a amassé plus de 700 millions de dollars de recette.

Un exemple qui confirme que pour réussir à vendre un contenu sur la durée, il est préférable de faire confiance à un projet originale et cohérent plutôt que des produits commerciaux stéréotype. D'autant qu'avec l'importance prise par les réseaux sociaux, les critiques peuvent rapidement fuser et faire baisser l'attractivité du film. Une raison de plus de réaliser des bons films qui pourront séduire les spectateurs sur la durée.



Par (dernière modification le 28/08/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :