Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Stéphane BOSCAGLI
06/10/2008

TOUR D'EUROPE EN AUTOSTOP - Stéphane en Lituanie


Stéphane Boscagli est en train de faire le tour de l'Europe en autostop. Son but: aider l'Association Athina Ichtyose de Monaco. Voici son nouveau récit


TOUR D'EUROPE EN AUTOSTOP - Stéphane en Lituanie
Le tour d'Europe continue... et une fois de plus, ce voyage m'a permis de me rendre dans un endroit superbe...
En effet, avant de m'enfoncer dans l'Europe centrale... je souhaitais profiter une dernière fois de la mer... Pour cela, je me suis donc rendu sur un site extraordinaire... celui de Nida (Lituanie).
Pour me rendre sur l'isthme de Courlande (inscrit depuis l'an 2000 au Patrimoine naturel de l'UNESCO, comme l'un des paysages les plus beaux et les plus exceptionnels d'Europe), je devais une fois de plus prendre un ferry.
Comme mon périple m'interdit l'achat d'un billet de transport... ledit billet me fut payé par un automobiliste, Andrey PERAKOV de KALININGRAD (Russie).
Une fois arrivé de l'autre côté de la lagune de Courlande, nous avons roulé sur une étroite bande de terre qui s'étend sur environ 98 km (et étroite de 2 km) entre Klaipeda et l'enclave russe de Kaliningrad.
D'un côté nous avions la mer Baltique et de l'autre la lagune de Courlande, superbe contraste de la nature.
Avant d'arriver à Nida (dernier village avant la frontière Russe qui se trouve à moins de 5 km)... nous traversons 3 villages : Preila, Pervalka et Juodkrantė
En cette fin d'après-midi, il pleut averse. Nous arrivons à Nida. Andrey me dépose à l'entrée du village et il reprend la route pour rentrer chez lui.... en Russie.
A ce moment là, je n'ai qu'une seule idée en tête... trouver rapidement un abris pour la nuit.
Je questionne les habitants pour savoir où réside le pasteur de Nida. On me communique son adresse. Je m'y rends.
Le pasteur n'est pas présent... par contre sa femme est bien là.
Je la sollicite pour obtenir une pièce à l'abri de la pluie... histoire de ne pas passer la nuit dehors.
Ne pouvant pas m'aider, je me retrouve sans solution.
Je fais quelques pas pour me rapprocher du centre du village et peut-être trouver une chambre pour une ou deux nuits.
Alors que je suis en train de marcher sur la route principale... des éclats de rires attirent mon attention.
Je tends l'oreille, j'essaie de deviner d'où viennent ces voix, je m'approche.... et aperçois sur la terrasse d'une villa.... trois personnes (1 dame et 2 hommes).
Il sont tous les trois sous une multitudes de parasols pour s'abriter de la pluie.
Je fais quelques signes de bonnes intentions, je me présente en Lituanien "Bonjour, Je suis Français, je ne parle pas le Lituanien. Parlez-vous anglais ?"
Malheureusement pour moi, aucune de ces trois personnes ne parle anglais.
Toutefois, elles souhaitent savoir ce qui m'amène dans leur jardin.
En faisant quelques gestes... elles comprennent rapidement le but de ma visite (Je cherche à me loger pour visiter les environs).
Ni une, ni deux... la dame se lève... me demande de la suivre.
En réalité... la dame est la propriétaire d'un petit immeuble de 2 étages situé juste à côté de la terrasse.
Nous montons jusque dans les combles..... et elle me montre la chambre qu'elle propose habituellement à ses amis.
Comme actuellement la chambre est disponible, je vais pouvoir l'occuper le temps nécessaire pour visiter Nida et ses dunes.
Mon séjour a Nida me sera offert... je n'aurai pas à payer la chambre.

Le lendemain, la pluie est toujours présente. Malgré le vent... le mauvais temps persiste. Je questionne les habitants pour connaître les prévisions météorologiques. On me répond "Ici, c'est très spécial... cela peut durer 2 jours comme 2 semaines !!!"
Je profite de cette journée sous la pluie pour découvrir le village et les nombreux pêcheurs installés sur les digues et ceux qui reviennent du large avec leurs filets remplis de poissons.

Le jour suivant, le soleil est revenu.

Je m'équipe. Athina dans une main et l'appareil photo dans l'autre.
Nous (Athina et moi) quittons le petit village de Nida et passons par la pinède... et après 15 a 20 minutes de marche à travers cette forêt magnifique, nous devons grimper une petite côte pour nous retrouver en haut de la dune de sable... à plus de 60 mètres au dessus du niveau de la mer.
La vue y est extraordinaire. Le ciel est réellement dégagé, pas de brume à signaler.
Le panorama y est exceptionnel.
Nous surplombons la mer... d'ailleurs une régate se déroule sous nos yeux. Les voiliers profitent du vent stable pour tirer des bords.
Sur notre gauche, le village de Nida avec ses maisons typiques en bois et son port de plaisance.
Sur notre droite, ce sont des dunes de sable recouvertes de végétations diverses et variées.....
Il y a même un endroit fermé au public en raison des sables mouvants.

Plus loin encore, la forêt a repris ses droits sur ce terrain hostile.
A moins de 4km à vol d'oiseau.. C'est la frontière russe.

La Russie et la Lituanie partagent ce même site naturel. Ils travaillent conjointement pour préserver cet écosystème fragile.

L'aventure continue avec ses rencontres toujours aussi enrichissantes et merveilleuses.




Par Stéphane BOSCAGLI (dernière modification le 06/10/2008)




1.Posté par BRONNER le 12/12/2008 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Coucou Stéphane,

Juste un petit mot pour te dire toute l'admiration que j'ai pour toi de t'être la...  

Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

AVE pour le Canada - 05/03/2016

1 2 3 4 5 » ... 19




Dans nos blogs :

Classement des 5 personnalités qui vont marquer l'année 2017

Sur grand ou petit écran, à la radio ou dans les urnes, ils vont être omniprésents en 2017 grâce à leur culot. Autant donc retenir le nom...

La question du sport au Koweït

Suite au maintien de la suspension du Koweït de toute compétition internationale par le CIO et la FIFA, une session parlementaire...

Koweït-Irak: des relations au beau fixe

A l’occasion de la tenue de la commission ministérielle mixte irako-koweïtienne, le 29 décembre 2016 à Bagdad, 53 accords et mémorandums...



Le Podcast Journal sur :