Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
16/01/2016

Tempête au nord, neige au sud, la Belgique frissonne

Onirique Ontologie


Alors que l'hiver s'installe résolument dans nos contrées, la Belgique est coupée en deux - c'est décidément son futur - avec au nord, la tempête en mer et sur la Côte, et au sud, une attaque hivernale d'assez grande envergure. Voici quelques années que nous n'avions plus connu cela. Il faut remonter à 2010 pour voir autant de neige en une seule fois sur les Ardennes. Et avec cela, malgré les prévisions, ce fut le chaos sur les routes tout au long de cette première journée de froid.


la_belgique_frissonne.mp3 La Belgique frissonne.mp3  (441.61 Ko)


En effet, les prévisionnistes lançaient une alerte jaune, ce jeudi 14 janvier 2016 en matinée, qui devait au fil des heures se transformer en orange, avec la possibilité de fortes chutes de neige en Ardennes et de la neige fondante en plaine, mais aussi une tempête en bord de mer, des vents allant jusque 120 km/h. Généralement, on sait qu'il faut prendre ces alertes comme elles sont données, c'est à dire avec grande prudence. Nous ne sommes pas un pays aux risques de catastrophes naturelles, à grande échelle, et il faut toujours enlever quelques centimètres ou km/h pour avoir des chiffres réels. Mais cette fois, l'IRM (Institut Royal Météorologique) ne s'était pas trompé du tout. Depuis ce jeudi soir, le vent souffle avec force sur la Côte. Depuis cette nuit, également, la neige fit son apparition dans nos belles Ardennes, allant jusqu'à 30 cm d'épaisseur.

Des conditions idéales en début de journée du 14 janvier. Photo (c) R.G.
Des conditions idéales en début de journée du 14 janvier. Photo (c) R.G.
Et dire que la journée, à Ostende, avait très bien commencé, comme le montre la photo ci-contre, avec un beau soleil, un ciel pratiquement nettoyé de nuages et une mer relativement calme. Mais voilà, cela ne dura pas, et très vite le ciel s'est couvert, permettant l'arrivée de gros nuages gorgés d'eau, et par moment de grêle. Le début de la tempête s'annonçait, qui allait durer toute la nuit et la journée suivant.

Très vite cela tourne en tempête. Photo (c) R.G.
Très vite cela tourne en tempête. Photo (c) R.G.
Si dans le plat pays, ce fut du vent, pour ce qui est des "reliefs" - on sait qu'ils ne sont pas très hauts - c'est la neige qui s'invita. Mais avec cela, les ennuis pour circuler, et quelques 700 km de "files et ralentissements" cumulés. Et pourtant tous les services d'épandages étaient prévenus, et ils ont travaillé toute la nuit. Mais la force des chutes, ainsi que la durée, combinaient à ce que les engins et le sel ne pouvaient faire leurs effets.

La situation devrait se poursuivre tout le weekend, pour le plus grand bien des amoureux de la glisse, et surtout des loueurs de skis. Dans un premier temps, il s'agit de la pratique du fond (14 centres de ski de fond et 4 d'alpin), mais qui sait, si cela continue à tomber, le ski alpin devrait refaire son apparition dans les provinces de Liège et Luxembourg.


Par (dernière modification le 16/01/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Vies de chiens - 17/09/2016

Bretagne est morte - 19/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :