Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
27/11/2015

Tous égaux pour le Novembre de l'égalité


Depuis le 1er novembre 2015et ce jusqu’au 30 de ce mois, la ville de Metz est illuminée par les manifestations de la 5e édition du "Novembre de l’égalité". Associations, étudiants, citoyens, tout le monde est invité à découvrir de nouvelles cultures mais également à mener une réflexion autour de la discrimination.


Afin de promouvoir l'événement, la ville de Metz a opté pour une affiche simple mais parlante. (c) Ville de Metz
Afin de promouvoir l'événement, la ville de Metz a opté pour une affiche simple mais parlante. (c) Ville de Metz

novembre_de_legalite.mp3 Novembre de l'égalité.mp3  (385.34 Ko)


Placée sous le signe de l’égalité, le mois de novembre permet aux Messins de voir la vie en grand. Depuis 2009, la municipalité s'est engagée à développer et animer un Plan territorial de prévention et de lutte contre les discriminations (PPLCD) avec le soutien de l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (Acsé). Cette année, c’est la discrimination sous toutes ses formes aussi multiples soient-elles qui passent sur le banc des accusés.

Coup d’envoi sensationnel à la Boîte A Musique située au quartier politique de la ville de Metz pour l’inauguration de la 5e édition du "Novembre de l’égalité". L'exposition "Quand le regard des autres fait la différence", exposition ayant traversée la France pour venir de Toulouse à l'événement, a ému certains spectateurs, qui, ont pu vivre à leur tour ce que les homosexuels vivent dans les quartiers, à la campagne, ou encore dans le sport.

Tous égaux, tous invités

Des sourires timides, des cœurs qui se serrent, qui se transforment progressivement en échanges interminables. Chacun prend plaisir à partager ses expériences, à conseiller des personnes qui seraient dans le même cas. Un vent de solidarité, de compassion et d'émotion règne à chaque conférence, à chaque table ronde. "La transidentité à l’école et à l’université: comment gérer les transitions", "Si mon genre m'était conté", mais également les familles monoparentales, la présentation de l'association Ni putes, ni soumises Moselle. Autant de variations différentes que de discriminations. L'exclusion n'existe plus.

La gratuité des événements est loin d’être anodine. Le but? Rassembler une majorité de personnes afin qu’elles puissent se rencontrer et partager en cette période glaciale. Quelques artistes à droite, des sociologues à gauche échangeant avec des étudiants pendant que des historiens transmettent leur savoir à des habitants, petits et grands. Les associations pourront ainsi, faire découvrir leur lutte quotidienne pour un vivre ensemble meilleur et s'allier à de nouveaux combattants.

Expositions, conférences, spectacles et animations en tout genre afin de parler au plus grand nombre. Un programme dense, c’est ça la recette parfaite du cocktail explosif contre la discrimination.

Interview de Brahim Metiba, écrivain, invité à l'occasion du "Novembre de l'égalité" afin de parler de son livre "Ma mère et moi"



Par (dernière modification le 24/11/2015)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Vague de froid - 27/01/2017

Fête des Lumières - 10/12/2016

1 2 3 4 5 » ... 15




Dans nos blogs :

L'UNICEF s'alarme: 1,4 million d'enfants risquent de mourir de faim dans quatre pays d'Afrique

Près de 1,4 million d'enfants peuvent mourir de la famine cette année au Nigeria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen, selon le Fonds...



Le Podcast Journal sur :